Canada - Cinquième incendie en six mois chez un papetier

D'après les pompiers, les cinq incendies sont dus à un manque de chance.

Pour la cinquième fois en six mois, un incendie s'est déclaré dans l’usine de Stadacona de Papiers White Birch située à Québec au Canada, rapporte le Journal de Québec. Dimanche soir, 14 salariés ont été transportés à l'hôpital.

Le feu serait dû à du papier qui se trouvait à proximité des rouleaux d'une machine en production.

Cette présence de papier ainsi que la poussière augmentent les risques d'incendie. C’est pourquoi l’entreprise s’est dotée de sa propre brigade de pompiers, qui collabore avec les sapeurs de la ville de Québec lorsque ces derniers se rendent à la papeterie.

Les dommages sont importants. Deux machines sur quatre sont à l'arrêt.

Malgré cinq incendies en six mois, dont certains ont nécessité l'intervention de plus de 40 pompiers, les sapeurs évoquent avant tout un manque de chance.
La porte-parole des pompiers de Québec souligne même que les pompiers ne sont intervenus chez Papiers White Birch que trois fois en deux ans entre 2012 et 2013.

René Savard, le directeur du site, ajoute que chaque fois la cause est différente. Il lui est donc "difficile de cibler une action en particulier, sinon de faire attention aux zones à risque et de garder les lieux le plus propre possible."

Le 5 janvier, le feu se déclare dans la centrale thermique. Le 11 décembre 2014, les pompiers interviennent pour un feu dans du carton. Le 28 novembre, c'est une défaillance dans une sonde de niveau qui entraîne un incendie laissant s’échapper une grande flamme de la cheminée. Le 24 juillet, des travaux de soudure déclenchent un brasier dans un bâtiment où des rouleaux de papier sont stockés.

Papiers White Birch, dont le siège social est à Greenwich dans le Connecticut, est un producteur de papier journal, de papier annuaire et de carton possédant trois au Canada et une aux États-Unis.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...