ISO 9002, 35H00 : tout va bien chez Graphival Imprimerie (37)

Rencontre avec un imprimeur heureux !

Les soucis communs aux professionnels de notre secteur, investissement, 35H00 et certification ISO (pour les plus en avance) n'en sont semblent-ils pas pour Patrick Hennion, le bouillant responsable de l'imprimerie Graphival, une imprimerie de labeur de 13 millions de francs située au coeur de la Tourraine. Et à l'entendre présenter son entreprise avec passion, on pourrait même penser qu'il est vraiment étonnant que tout ne soit pas si simple finalement. Si simple d'avoir certifié son entreprise à la norme ISO 9002 il y a déjà un an par exemple. "C'était principalement pour responsabiliser mon équipe" confie t-il. "Garantir également une parfaite sécurité et fiabilité à mes clients", poursuit-il ensuite. Les problèmes rencontrés ? "ils sont minimes par rapport à l'émulation et à l'effet d'entraînement que cela a produit en interne. Bien sûr, la certification ralentit légèrement notre productivité mais la disparition des non conformités, notamment des retirages la contrebalancent globalement". Et les 35H00 dans tout celà me direz-vous ? "Nous y sommes depuis maintenant 3 ans. Dans le cadre de la loi Robien". Car pour faire face aux sautes de production, cet entrepreneur a vite fait son calcul. Pour lui, la flexibilité du temps de travail était indispensable. Et pour cela, l'annualisation du temps de travail bienvenue. Avec comme corollaire une simplification de la gestion administrative de son équipe. Et cette démarche volontariste se révèle payante. Depuis 1986, date à laquelle il a acquis l'imprimerie, son chiffre d'affaires est passé de 1.2 million de francs à 13 millions par an. Et avec un parc machines particulièrement complet, allant de la mono 36x52 à la 70x102 en 4 couleurs en passant par la 52x74 en 2 couleurs, afin d'offrir une gamme de prestations la plus complète possible. Sa dernière acquisition dans ce domaine : une Ryobi robotisée au format 37x52 en 5 couleurs, celle qui était présente sur TPG. Un investissement qui devrait permettre à Graphival de mieux se positionner sur des courts tirages de qualité (vernis machine ou sélectif). De quoi conforter le dynamisme de l'entreprise et son originalité.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...