Le choix des matériaux pour un emballage alimentaire par Du Caju

La société belge spécialisée dans l'emballage partage son expérience de l'emballage chocolat avec sa dernière création.

L'emballage The Origin Box a obtenu une place de finaliste lors des prix européens des emballages en carton ECMA/Pro Carton en 2014.

L'entreprise Du Caju Printing & Packaging implantée à Erpe-Mere, près de Bruxelles en Belgique, qui a fabriqué et conçu cette boite de chocolat revient sur sa création.

Avec près de 50 salariés, l'entreprise affiche un chiffre d'affaires annuel de 10 millions d’euros. 85 % des emballages qu'elle produit sont alimentaires et 11 % sont des packaging de chocolat.

Depuis plus de 25 ans, Du Caju travaille avec Barry Callebaut, le plus grand producteur au monde de chocolat, basé à Zurich.

Pour l'Origin Box, le transformateur devait produire une boîte extérieure en carton spécial de couleur marron le Colorplan Bitter Chocolate 350 g/m2 créé par James Cropper pour DS Smith.

Le design a été confié à l'agence belge Berlin. Le logo ainsi que des images typiques des différents pays du chocolat sont représentés sur cette boîte.

À l’intérieur, se trouvent dix autres petites boîtes aux couleurs vives et au graphisme rappelant la particularité des dix échatillons de chocolat.
Chaque chocolat est emballé dans une boîte biseautée en Incada Silk 300 g/m2 d’Iggesund Paperboard. La boîte contient aussi une roue avec des informations sur les produits. Cette roue est imprimée sur de l’Invercote Creato 400 g/m2, également d’Iggesund.

Le support marron a un aspect très mat et très naturel. La couleur et les côtés non enduits donnent une excellente indication sur l’aspect du chocolat.

Mais Du Caju a également apporté un soin particulier à la sélection des matériaux en contact avec les aliments afin d'éviter tout problème d’encre, d’odeur et de migration.

D'ailleurs, Barry Callebaut teste dans son propre laboratoire sensoriel, tous les matériaux d’emballage choisis pendant une période pouvant aller jusqu'à deux mois.

"Évidemment, le carton doit convenir à la construction choisie, mais si l’on ne contrôle pas le risque que le chocolat prenne le goût du matériau d’emballage, plus rien n’a d’importance, explique Koen Penne le responsable des grands comptes. Lors de la sélection d’un carton pour un emballage de chocolat, le facteur décisif est la neutralité du goût et de l’odeur″.

Erwin Heeren, acheteur chez Du Caju, dévoile : "L’expérience nous a montré que la fibre vierge est le seul matériau qui convient à ce type d’emballage″.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...