Advertisement

Retour d'expérience - La technologie H-UV de Komori par l'imprimerie Doneux

Il y a un peu plus d'un mois, une presse offset Komori dotée de la technologie de séchage H-UV a pris place dans l'atelier de cette entreprise familiale remplaçant une presse offset conventionnelle. Christophe Doneux fait avec nous le point sur ces premières semaines d'utilisation.

Le

Située à Mettet en Belgique, l'imprimerie Doneux, qui réalise 2 millions de chiffre d'affaires, s'est équipée d'une presse offset dotée de la technologie de séchage H-UV de Komori, une première pour l'entreprise.

Christophe Doneux, l'administrateur délégué de l'imprimerie familiale fondée en 1888, a souhaité remplacé sa presse offset conventionnelle 4 couleurs datant de 2004 de Komori par une Komori LS29 4 couleurs équipée cette fois de la technologie UV.

Pourquoi avez-vous souhaité changer ? Que recherchiez-vous ?
"J'ai changé parce que je suis un imprimeur qui fait beaucoup des très très petits tirages avec beaucoup de changement de plaques. Et le souci pour un imprimeur aujourd'hui, c'est de toujours faire plus vite avec une meilleure qualité et moins cher.

Donc mon idée c'était de faire plus de jobs sur une pose de 8 heures afin de réduire mes coûts. Et pour moi la seule technologie qui tienne la route pour faire ça, c'est l'H-UV."

Et, après un mois d'utilisation quel est votre bilan ?
"Sans parler de la technologie H-UV, la machine avec tous ses automatismes actuels est déjà une machine qui va nettement plus vite et qui facilite la vie du conducteur.

La technologie H-UV permet le basculement du papier de suite et permet d'aller en finition directement.

Un autre gros avantage, c'est le fait que l'on ne poudre pas.
Komori met en avant que cela permet d'éviter le salissement de la machine, que des poussières ne se retrouvent dans la plieuse, le massicot...
Oui, c'est un avantage. Mais pour moi, l'atout principal, c'est lorsque l'on repasse le papier dans la machine : les blanchets ne se salissent plus, on garde l'impression impeccable et aussi, le papier reste bien plat.

En plus, les opposants à la technologie H-UV martèlent sans cesse : "Le coût de l'encre ! Le coût de l'encre !".
Mais moi, j'ai calculé. Après un mois d'utilisation de la presse H-UV, oui le coût de l'encre n'est pas anodin. Mais le surcoût est effacé par un gain de temps d'une demi-heure par jour.
Alors est-ce que la technologie H-UV me permet de gagner une demi-heure par jour ? Oui évidemment et même bien au-delà."

Avez-vous eu de mauvaises surprises ?
"Non pas du tout. J'avais des craintes en terme d'équilibre des encres, des nouveaux additifs de mouillages. Et finalement le démarrage s'est déroulé comme avec une machine conventionnelle. On n'a vu aucune différence !"

Quel est votre gain de productivité ?
"Moi, j’espérais un gain de productivité entre 20 et 30 %. Il s'avère que dans certains cas, on arrive à 50% de productivité en plus !"

 

En photo : Christophe Doneux, administrateur délégué (à gauche) et Peter Muyldermans, directeur commercial Albyco. 

Reportage : H-UV de Komori

Quel gain de productivité attendre de la technologie H-UV ?

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Joel Plas 07 Avril 2015
Joelplas,s.l.Joelplas, S.L .. Société de plus de 30 années consacrées à laminé Papier, Carton. Polyéthylène de qualité, PE. Plastifié sans aucune sorte de colle ou d'adhésif. Seulement par la température. Nous pouvons plastifié feuilles et en bobines. Poids: 12O minimum / maximum de 700. Les grandes productions d'excellente finition. Alimentation plastifié. WEB: www.joelplas.com mail: a.joelplas@gmail.com

Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO