Caractère repris par un groupe d’investisseurs anglais

Le fonds d’investissement Cinven a racheté la presse professionnelle, les salons (Exposium) et la presse médicale de Vivendi Universal pour 2,2 milliards d’euros. Mais pour en faire quoi ?

Ca y est ! Jean-Marie Messier a confirmé avoir presque réussi à récupérer les millions de dollars qu’il avait investis, voici deux mois, dans le rachat de l’éditeur américain Houghton Mifflin. Encore un effort et la presse gratuite de Vivendi, la Comareg, sera, elle aussi, revendue, parachevant ainsi le plan de cession élaboré par J2M. Le prix payé par Cinven pour le rachat des groupes de presse de Vivendi - dont les plus beaux titres sont L’Usine Nouvelle, Le Moniteur, Le quotidien du médecin, O1 Informatique et… Caractère - correspond à deux fois leur chiffre d’affaires annuel. Il permet à Vivendi de réaliser une plus value de 800 millions d'euros. Pour la presse économique unanime, l’opération telle qu’elle est faite assure « l’intégrité du pôle professionnel de VUP et offre la meilleure garantie sur le plan social ». Ce qui est loin d'être acquis cependant. En effet, Cinven a désormais tout loisir de céder sa nouvelle acquisition appartement par appartement au cours des mois qui viennent pour réaliser une plus-value confortable. Comme celle, de 34 %, qu’il vient d’ailleurs de réaliser avec la vente des magazines de l’éditeur anglais IPC à AOL Time Warner pour 1,8 milliard d’euros.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...