Savoir imprimer le papier mais aussi le carton

Les nécessités du marché contraignent les imprimeurs à jouer la double carte du papier et du carton. Une approche qui intéresse également les acheteurs d’imprimés dont la recherche s’oriente vers une véritable qualité graphique sur cartonnage.

Arrivé, voici déjà plusieurs années, dans le secteur du cartonnage par souci de diversification, l’Imprimerie de Montligeon bâtit aujourd'hui son avenir sur un égal bonheur à savoir imprimer le papier mais aussi le carton plat. Cette entreprise plus que centenaire, que dirige Vincent Dartiguenave, est blottie, en plein Perche, à l’ombre d’une curieuse basilique. Mais que l’on ne s’y trompe pas : elle s’affirme depuis quinze ans déjà comme un des principaux employeurs de l’Orne et figure parmi les grands animateurs du secteur au niveau national. L’exemple de l’Imprimerie de Montligeon Les deux départements labeur et cartonnage réunis de Montligeon emploient près de 200 personnes pour un chiffre d’affaires qui a atteint 105 millions de francs l’an dernier. Dont 35 millions uniquement dans l’étui carton. Cette part était de 19 millions seulement il y a 5 ans sur un chiffre d’affaires pourtant très comparable (100 MF). Ce bond en avant s’explique. " Montligeon a commencé voici déjà longtemps à s’intéresser au cartonnage par souci de diversification " commente Gilles Cochard, responsable commercial du département Carton. " Il s’agissait de devancer, autant que possible, les effets d’une certaine maturité de l’activité offset face aux nouvelles technologies de la communication. Il y a dix ans, comme nous assurions déjà des travaux de sous-traitance pour des cartonniers, nous avons décidé, tout en confirmant notre présence dans l’offset feuille, d’investir de façon volontaire dans le cartonnage ". Cette montée puissance s’est notamment faite par acquisition de compétence et par croissance externe. En 1993, l’Imprimerie de Montligeon rachetait Cartonnages 27 à Montreuil Offset. Trois ans plus tard, cette entité, qui avait été rapatriée d’Evreux à Montligeon, était finalement absorbée. L’offre de Montligeon La pharmacie, l’industrie et l’agroalimentaire, ce dernier générateur de volumes souvent importants, sont les trois secteurs desservis par le département Cartonnage de Montligeon.


Gilles Cochard - "Notre avenir passe par le développement de notre pôle Cartonnage"
Les produits livrés sont essentiellement des étuis cartons pliants et des présentoirs - hors PLV - dans leur très grande majorité réalisés dans des grammages compris entre 280 et 400 grammes au mètre carré. Ils sont disponibles pattes opposées, pattes alternées, pattes droites, avec fond automatique ou semi-automatique. L’importance de la certification ISO Montligeon a engagé une demande de certification qualité ISO 9002. " Nous évoluons dans le monde de l’industrie " explique Gilles Cochard. " Les produits carton que nous livrons ne sont pas directement destinés au grand public. Ce sont des produits semi-finis appelés, par conséquent, à subir de nouvelles transformations. Plus que jamais, la norme ISO prend là toute son importance ". Les investissements Ces cinq dernières années, la grande part de la montée en puissance de Montligeon dans l’étui pliant s’explique par les effets directs de l’intégration de Cartonnages 27. Un effort conséquent en termes d’investissement va désormais prendre le relais. Chaque année, Montligeon réinvestit la quasi-totalité de sa capacité d’autofinancement, soit entre 8 et 12 millions de francs. Et, depuis cinq ans, le cartonnage prend réellement sa part. Un groupe vernis UV équipe désormais la presse 5 couleurs avec groupe acrylique entrée en service à cette époque. Et l’on réfléchit actuellement à faire entrer une nouvelle presse offset 5 ou 6 couleurs qui accepte le papier et le carton. Une autoplatine Iberica et une plieuse-colleuse Bobst ont également été mises en production et commande a été passée pour une nouvelle autoplatine avec séparateur de poses. Elle doit être réceptionnée dans les prochaines semaines. Le poste découpe était, en effet, devenu un véritable goulet d’étranglement. Montligeon se place donc dans la perspective d’un accroissement de sa production de cartonnages et envisage de décider un agrandissement de ses aires de stockage de matière première dès l’année prochaine. Enfin, l’opportunité d’investir dans la gravure directe des plaques devra être un jour ou l’autre débattue, à l’image de l’atelier offset qui est déjà équipé d’un Computer to Plate (CtP) Galileo à laser violet. Un atelier offset qui bénéficie cette année, d’ailleurs, d’une presse 4 couleurs à retiration 2+2 après la mise en service d’une 8 couleurs 4+4 l’année passée. Les projets À Montligeon, c’est clair, l’avenir passe par le développement du pôle Cartonnage et de son savoir-faire vers des domaines comme la parapharmacie et la cosmétique. Les forces de ventes continueront à être renforcées au fur et à mesure de l’accroissement des moyens de production dans le cadre d’un grand un projet d’agrandissement des installations : Projet 2010. Le cartonnage y aura toute sa place, bien entendu. Imprimerie de Montligeon est membre du réseau Imprimerie-OnLine.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...