Google et Facebook dévorent les données personnelles selon Apple

Le président d'Apple a violemment taclé Google et Facebook sur leur moralité concernant leur utilisation des informations personnelles de leurs utilisateurs.

La semaine dernière, lors de l'EPIC’s Champions of Freedom à Washignton, événement axé sur les questions de vie privée et de liberté, le patron d’Apple Tim Cook n'a pas ménagé ses concurrents sur leur politique de collecte de données personnelles.

Google et Facebook engloutissent tout ce qu'elles peuvent

Sans les nommer, parlant seulement de "certaines des entreprises les plus importantes et prospères" de "la Silicon Valley", il a déploré que ces entreprises "[berçent] leurs clients dans la complaisance à propos de leurs renseignements personnels".

"Elles engloutissent tout ce qu'elles peuvent apprendre sur vous et essayer de monétiser. Nous pensons que c'est mal. Et c'est pas le genre de sociétés auquel Apple veut ressembler," a aussi avancé Tim Cook cité par le site Techcrunch.

"Vous ne devriez jamais avoir à utiliser un service que vous croyez gratuit, mais qui, en réalité coûte très cher. Ceci est particulièrement vrai quand on collecte des données sur votre santé ou vos finances".

Il a également affirmé : "Nous pensons que les gens ont un droit fondamental concernant leur vie privée. Le peuple américain l'exige, la Constitution l'exige et la morale l'exige."

Le nouveau service de Google visé particulièrement

Tim Cook a aussi visé directement l’application Google Photos en disant : "Vous pouvez aimer ces services dits libres, mais nous ne pensons pas qu'ils valent la peine de donner votre email, votre historique de recherche et maintenant même vos photos de famille extraits et vendus pour Dieu sait quel but publicitaire."

Présentée fin mai, cette application propose un espace de stockage gratuit et illimité (alors que Apple ne propose que 5 Go gratuits sur iCloud). Et interrogée par la presse américaine, la firme au moteur de recherche est restée très évasive sur l'utilisation des données qu'elle pourrait retirer des photos des internautes.

Des modèles d'entreprise très différents

Il faut dire qu'Apple a un modèle d'entreprise opposé à celui de Google et de Facebook. Tandis qu'Apple vend ses produits à des prix très élevés avec des marges considérables, Google et Facebook proposent eux des services gratuits mais en contre-partie ils récupèrent les données de leurs utilisateurs pour les vendre dans des publicités ciblées.

Cependant, si Apple ne collecte pas autant de données que ces deux concurrents, Apple n'est pas tout de même pas tout blanc. Son service de publicité iAds réalise aussi des publicitaires ciblés avec "plus de 400 options de ciblage", indique sa plate-forme iAds.

 

(Crédit photo : Apple)

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...