L'imprimerie de Châtenoy-le-Royal (71) fermera bien

Le groupe de presse Ebra prévoit une centaine de licenciements et la fermeture de l'imprimerie du Bien Public et du Journal de Saône-et-Loire.

Nous vous l'annoncions en septembre dernier. Le quotidien Bien Public et le Journal de Saône-et-Loire se restructurent entraînant des licenciements et la fermeture de l'imprimerie de Châtenoy-le-Royal en Saône-et-Loire qui produit ces deux journaux.

Les syndicats viennent de présenter aux salariés les détails du plan de sauvegarde de l'emploi. Il prévoit la suppression des 56 postes de l'imprimerie qui devrait fermer d'ici février 2016 ainsi que 40 départs volontaires dans les services administratifs, techniques et informatiques.

L'actionnaire de ces deux titres est le Crédit mutuel du groupe Ebra, premier groupe de presse régionale de l'Hexagone en terme de lecteurs, avec les journaux L'Est Républicain, Le Républicain Lorrain, L'Alsace, Les Dernières Nouvelles d'Alsace, Le Dauphiné Libéré et Le Progrès.

Ce PSE a pour but de rapatrier l'impression des deux journaux Bien Public (38 000 exemplaires et 25 000 pour l'édition du dimanche) et le Journal de Saône-et-Loire (50 000 et 52 000) à l'imprimerie du Progrès à Chassieu, située près de Lyon dans le Rhône. Les employés restant rejoindront également l'équipe du Progrès.

Cette mutualisation doit permettre au groupe de retrouver un équilibre financier. Selon les informations de PresseNews, Le Progrès a perdu l'année dernière plus de 5 millions euros et Le Journal de Saône-et-Loire et le Bien Public sont aussi déficitaires. 

Les départs devraient commencer d'ici septembre.

Plus d'articles sur les chaînes :

Saône-et-Loire
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Fermeture programmée de l'imprimerie de Châtenoy-le-Royal (71)

Fermeture programmée de l'imprimerie de Châtenoy-le-Royal (71)