Global Graphics restructure sa filiale française

Le fournisseur britannique d’équipements pour l’imprimerie a décidé de supprimer au moins 42 des 180 emplois que compte le site de Pompey, en Meurthe-et-Moselle.

Global Graphics, qui emploie 600 personnes et et présent sur trois continents, compte deux divisions  : Global Graphics Software (avec des marques connues telles Harlequin, Jaws et MaxWorkflow) et Global Graphics Hardware qui est spécialisée dans la fourniture d’équipements aux professionnels de l’offset et de la flexo. Elle englobe des noms tels que AZ, Heights, ICG, Technigraph, Kelleigh et Photomeca que l’on connaît bien en France. C’est cette dernière division qui est précisément impliquée dans la réduction d’effectifs de Pompey. De fait, depuis déjà plusieurs mois, le ralentissement de l’activité aidant, Global Graphics Hardware va de mal en pis. Au premier semestre de l’exercice en cours, les pertes du groupe se sont aggravées passant de 1,4 d’euros un an auparavant à 3,8 millions. Dont presque 3 millions pour le seul second trimestre 2001. En un an, l’action du groupe est passée de 38,13 euros à 4,65 euros au Nasdaq. Et les plans sociaux se multiplient en Angleterre, aux Etats-Unis et aussi en France avec la volonté de ramener les effectifs de 559 à 410 personnes et le nombre de sites de sept à quatre dans le monde.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...