Purup-Eskofot et Barco Graphics fusionnent

Les maisons mères respectives se sont généreusement penchées sur le berceau de la nouvelle société qui s’appellera BPE.

Barco n.v et Kirkbi A/S l’ont annoncé vendredi dans le cadre de Print 01, à Chicago : elles ont l’intention de fusionner leurs filiales respectives, Barco Graphics pour la première et Purup-Eskofot pour la seconde au sein d’une nouvelle entreprise qui prendra le nom de BPE. Kirkbi en détiendra 51 % des parts, le reste allant à Barco n.v. BPE réalisera cette année un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros environ dans les secteurs de l’imprimerie de labeur, de l’édition de journaux et de l’emballage. Il est de notoriété publique que les deux entités qui font l’objet de cette fusion étaient à la recherche d’un second souffle. Barco n.v., qui compte trois autres divisions, avait déjà mis ses activités dans les arts graphiques en vente voici un an déjà. Barco Graphics avait déjà failli être cédé à la fin de l’année dernière à un groupe d’investisseurs qui avait finalement renoncé. Cette fois-ci, la firme belge est obligée de rajouter 10 millions d’euros en cash pour faire que la cession se réalise. Kirkbi, la maison-mère de Purup-Eskofot, n’est pas en reste. Elle a promis de rembourser toutes les dettes de sa filiale avant la finalisation de la fusion puis elle versera 9 millions d’euros à Barco. Le siège de BPE, qui aura une existence officielle avant la fin de cette année ont annoncé les maisons mères respectives, a été fixé à Gand, en Belgique. Le president et CEO de Purup-Eskofot, William Schulin-Zeuthen, deviendra celui de BPE.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...