Oracle ralentit sa croissance

Conformément aux prévisions du mois dernier, le numéro un mondial des éditeurs de logiciels pour bases de données a dégagé un bénéfice net de plus de 510 millions de dollars pour son premier trimestre 2002.

La hausse est de 2 % sur la même période de l’exercice antérieur. Entre le 1er juin et 31 août 2000, Oracle avait en effet engrangé 500,7 millions de dollars. Le chiffre d’affaires s’est maintenu ne baissant que de 0,9 % à 2,24 milliards de dollars contre 2,26 précédemment. Néanmoins, comme prévu, Oracle est mal parti pour au moins réitérer les performances de 2001. Entre le 1er juin 2000 et le 30 mai 2001, l’éditeur américain avait en effet réalisé un chiffre d’affaires de 10,86 milliards de dollars, en progression de 7 %. Le bénéfice net avait fait un bond de 25 % à 2,561 milliards de dollars.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...