Le reconditionnement à bas coûts des machines de routage, c'est désormais possible

La Buhrs BB 300 après de passer dans les mains des techniciens de SMS Graphique.

Les équipements de mise sous enveloppe et bientôt de mise sous film de plus de dix ans peuvent retrouver leur productivité du début.

Bruno Collos a ouvert, il y a quelques mois, un atelier de reconditionnement à bas coûts des machines de routage. Un service unique en France.

Cet ancien directeur de la Diam (société de routage de la Redoute) est à la tête de la société SMS Graphique, spécialisée dans la vente et le SAV des matériels de routage (Buhrs, Sitma, W-D).

SMS Graphique a attiré l’œil du groupe néerlandais Hittech (110 millions de chiffre d'affaires), fournisseur d'équipements et de solutions complètes pour le routage, le packaging et la robotisation de chaînes industrielles... Depuis le mois d'avril, ce groupe international est l'actionnaire majoritaire de l'entreprise de SAV.

Bruno Collos a alors toutes les cartes en main pour proposer ce que personne jusqu'ici n'avait fait : redonner une seconde vie au matériel de routage et mise sous pli et ce à moindre coût.

"Aucun constructeur ne propose de reconditionnement de machine intégral à bas coûts, alors que le parc machine de mise sous enveloppe et de mise sous film en France est vieillissant et que nos clients pris à la gorge par le contexte économique, manquent de ressources financières pour remplacer leurs matériels", déplore Bruno Collos.

La même Buhrs BB 300 à son arrivée à l'atelier, dix semaines plus tôt.

Ce genre de services proposé par les constructeurs équivaut au prix d'une machine neuve.
"Ils proposent donc souvent le remplacement pur et simple des anciens matériels prétextant la bonne affaire, qui n’en est pas une !"

Comment cela se passe concrêtement ?

"Nos clients nous confient leurs équipements de mise sous enveloppe (MSE) – et bientôt de mise sous film (MSF) – en l'état. Et nous leurs redonnons "neuves" !" explique Bruno Collos.

Ce service concerne les machines de plus de 10 ans de MSE de marque Buhrs et W-D et prochainement Sitma et les machines de MSF.

"Nous mettons le châssis à nue. (Nous le repeignons). Et nous changeons l'intégralité des pièces de l'équipement – électrique, mécanique et pneumatique – par des pièces neuves et garanties grâce à un processus intelligent d'achat auprès de prestataires. Mais tout ça pour trois voire quatre fois moins cher que ce qu'un constructeur propose actuellement."

Le bloc centrale d'insertion est déposé puis dépouillé de ses éléments... 
... puis il est repeint et remis à neuf avec de nouvelles pièces.

Le reconditionnement nécessite entre 10 et 12 semaines. Le temps de la remise à neuf, les machines confiées à l'atelier sont remplacées par des équipements prêtés par SMS Graphique.

"L'entreprise aura une machine entre 6 à 8 postes et pourra passer environ 90 % de sa production dessus avant d'avoir une machine flambant neuve qui retrouvera ses performances d’en temps."

Le premier client : RDSL

La première entreprise à bénéficier de ce service de reconditionnement est l'une des plus grosses sociétés de routage et de logistique de France, RDSL.

Alors qu'il réfléchissait à acheter du matériel neuf, il a finalement opté pour une machine intégralement reconditionnée.
En moins de dix semaines de travail, l'équipe de SMS Graphique a livré à la société de routage une Buhrs BB 300, fin d’août.
"À quoi bon acheter neuf ? Cette Buhrs BB 300 marche aussi bien qu'une neuve !", estime Dominique Léonardi, le PDG de RDSL.

"Et comme SMS Graphique propose des tarifs et une réactivité très intéressante, nous allons faire à nouveau appel à Bruno Collos pour d'autres machines, prochainement."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...