Lagardère Active et Google désormais main dans la main

Denis Olivennes, président de Lagardère Active (crédit photo : Lagardère).

Le groupe de médias fait volte-face et s'allie avec Google.

Alors que Lagardère Active s'était engagée contre la position dominante de Google, elle va maintenant collaborer avec la firme de Mountain View.

Google et la filiale du groupe Lagardère (Europe 1, RFM, ElleLe Journal du dimanche, Paris Match, Gulli et Doctissimo) vont mettre en œuvre un partenariat stratégique de long terme afin d'assurer la promotion et l'accessibilité des contenus de Lagardère Active grâce aux plateformes de Google.

Cette collaboration "comprend le développement sur YouTube des chaînes et vidéos de marques existantes et de contenus originaux, la commercialisation d'inventaires numériques, le développement et la promotion des applications des titres, stations et chaînes du groupe et le co-sponsoring et co-marketing d'opérations spéciales", détaille l'éditeur.

Pourtant jusqu'à présent, les relations entre Google et Largardère étaient plutôt tendues. 

Largardère Active est à l'origine comme Axel Springer, CCM Benchmark ou l'AFP, de la création de l’Open Internet Project (OIP), un regroupement de sociétés et organisations européennes qui dénoncent la position dominante de Google.

Une plainte contre Google a d'ailleurs été déposée en 2014 devant la Commission européenne concernant "divers comportements" que l'OIP considère "comme constitutifs d'un abus de position dominante".

Denis Olivennes, le président de Lagardère Active, qui a souvent parlé à la presse au nom de l'OIP, explique aujourd'hui : "La stratégie de Lagardère Active est de nouer avec les plus grands acteurs du numérique, tels que Google, des partenariats permettant de conjuguer des savoir-faire et des forces complémentaires."

Ce partenariat tout neuf doit permettre à Lagardère Active "d’accélérer la mutation numérique de l’entreprise".

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...