Une presse KBA et un nouveau CTP Screen pour l'imprimerie Clerc (18)

L'imprimerie Clerc à Saint-Amand-Montrond (18) © Clerc Imprimerie

Pour compléter la modernisation de ses parcs machines impression et façonnage, l'imprimerie Clerc investit dans un nouveau CTP thermique Screen.

L’imprimerie Clerc poursuit ses investissements avec l’acquisition d’un nouveau CTP thermique Screen, venant remplacer deux CTP UV Lüscher. Produisant le double de plaque dans un même laps de temps, ce nouvel équipement permet à l’entreprise de gagner en réactivité et productivité tout en diminuant les rejets chimiques de 80 %.

Cette nouvelle acquisition vient compléter les derniers investissements de l’entreprise : une plieuse MBO T960 avec sortie automatique Palamides au service façonnage, suivi en juin dernier d’une presse KBA 105 5 couleurs plus vernis acrylique. L’imprimerie exploite désormais quatre presses KBA.

Spécialisée dans les livres pour enfants

Fondée en 1878, l’imprimerie Clerc a imprimé jusqu’en 1944 l’hebdomadaire Le Nouvelliste du Centre. Mais elle doit surtout sa longévité à sa spécialisation dans les livres pour enfants. « Les livres scolaires et livres de jeunesse représentent 80 % de notre activité », précise le responsable du site Hervé Buissonnier. Le reste de l’activité de l’entreprise est consacré aux enveloppes imprimées, aux beaux livres, aux almanachs ou encore aux PLV (flyers, prospectus, etc.).

C’est à la fin des années 80 que l’imprimerie a investi dans des machines capables de faire des livres couleurs grand format, son marché de prédilection, profitant notamment de l’essor de la BD. Aujourd’hui, grâce à sa nouvelle presse KBA, l’entreprise souhaite se développer dans de nouveaux domaines d’activité, principalement la communication.

Une politique d’investissement qui se révèle payante. L’imprimerie Clerc réalise un chiffre d’affaires de 6,3 millions d’euros et emploie 48 personnes. Malgré une baisse des tirages, le secteur du livre jeunesse reste relativement stable et le chiffre d’affaires de la société devrait encore augmenter cette année. Les tirages sont moins importants, mais plus nombreux. « Nous avons des commandes pratiquement toute l’année, avec des pics d’activité, parfois difficiles à gérer. Nous n’avons plus un planning à trois semaines comme avant, mais plutôt un planning à cinq jours. »

Autrefois filiale du groupe Qualibris, l’imprimerie Clerc a repris un nouveau souffle lorsqu’elle a été rachetée en 2012 par le fabricant d’articles de papeterie Pierre Monieque, propriétaire des sociétés Technic’enveloppe et Papeterie Moderne à Limoges (87).

Plus d'articles sur les chaînes :

Cher
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise