Le marché Médias et loisirs en France d'ici 2020 passé au crible

Léger recul pour l'édition et la presse magazine, baisse marquée pour la presse quotidienne et très bonne santé de la publicité sur internet, d'après PwC.

Le

Dans sa dernière étude annuelle Global Entertainment & Media Outlook, le cabinet d'audit international PwC estime que le marché de l'industrie des médias et des loisirs (édition, internet, vidéo avec la télévision et le cinéma, musique et jeux vidéo) va augmenter de 4,4 % par an en moyenne entre 2016 et 2020.

Pour la France, la croissance médias et loisirs devrait s'établir à 2,8 % par an d'ici 2020, contre 3,2 % en 2015.

La publicité sur internet à + 11,8 %

Elle sera principalement portée par la publicité sur internet (11,8 % par an entre 2015 et 2020).
Le marché français de la publicité sur internet est aujourd'hui le 3e plus grand marché d'Europe (après l'Allemagne, deuxième, et le Royaume-Uni à la première place). D'ici 2019, ce segment pourrait passer devant l'Allemagne.
Cette croissance sera également soutenue par le développement des accès internet. L'Hexagone devrait devenir le plus grand marché européen en termes d'accès internet d'ici 2018.

D'après Matthieu Aubusson, associé responsable de l'activité Digital Services chez PwC : "La publicité sur internet démontre une excellente santé du secteur depuis deux ans. Selon le baromètre de l'e-pub que nous menons tous les semestres avec le SRI et l'UDECAM, la pub digitale talonne aujourd'hui la pub TV et devrait même la dépasser d'ici la fin de l'année 2016 pour devenir le premier support publicitaire en France."

L'édition à - 0,6%

Quant au marché de l'édition, il devrait connaître un léger recul (-0,6 %) au cours des cinq prochaines années, surtout sur l'édition grand public (-1,9 %) et l'éducation (-1 %) et moins sur l'édition professionnelle. Le livre numérique a atteint une croissance de 20 % en 2015.

- 0,6% également pour la presse magazine 

"Le marché des magazines devrait être victime du même recul (-0,6 % en moyenne par an d'ici 2020) alors qu'on lui prévoyait une progression de +0,8 % l'année dernière", indique le cabinet.
Bien que les consommateurs français investissent dans les magazines numériques, l'écart entre la diffusion papier et le digital va continuer de se creuser, les plus jeunes lecteurs préfèrent l'accès aux contenus libres plutôt que payants.

- 3,6% pour la presse quotidienne

La presse quotidienne devrait connaître de plus en plus de difficultés dans les années à venir. Les offres payantes sur internet ne devraient pas réussir à compenser totalement la perte de revenus liée aux ventes papier, dont la diffusion continue à baisser. La presse quotidienne devrait voir ses revenus reculer de 3,6 % par an d'ici à 2020.

Et les autres loisirs...

Le marché des jeux vidéo devrait croître de 1,7 % par an sur la période 2016-2020, pour atteindre 3,5 milliards de dollars d'ici 2020.
Entre 2016 et 2020, le marché français de la musique sera assez stable (-0,2 % de croissance annuelle).
Le marché du cinéma devrait continuer sa croissance (+1,2 % de croissance annuelle).
Et avec 2,1 % de croissance moyenne par an d'ici 2020, le marché de la publicité TV poursuit sa croissance.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO