EFI se renforce dans l'industrie du textile

© Optitex

EFI se tourne cette fois vers un fabricant israélien de software.

Le constructeur jet d'encre grand format EFI vient de racheter Optitex, fabricant de logiciels de conception 3D, destinés au marché de l'industrie textile. EFI explique dans un communiqué vouloir accélérer la transformation numérique de l'industrie textile ainsi que l'adoption de la "fast fashion", le renouvellement très rapide des collections d'articles de la mode vestimentaire. 

EFI avait déjà acquis en août 2015 l'italien Reggiani Macchine, spécialisé dans l'impression numérique sur textile.

"La technologie Optitex, combinée aux imprimantes numériques EFI Reggiani, élargira notre écosystème textile et aidera nos clients à établir de nouvelles normes dans les délais de commercialisation, de production à la demande, d'efficacité de coûts et d'automatisation dans l'industrie du textile", explique Gabriel Matsliach, vice-président et directeur général de la division Software Productivity d'EFI. 

Le montant de cette transaction s'élèvera au maximum à 52,8 millions de dollars (suivant la réalisation des objectifs de rentabilité et de croissance annuelle).

Optitex basé en Israel et dirigé par Asaf Landau compte 100 salariés répartis dans des bureaux aux États-Unis, Italie, Inde, Hong Kong et Israël. Asaf Landau devient le directeur général d'EFI Optitex.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...