La rentabilité d’Agfa divisée par deux sur neuf mois

Le chiffre d'affaires chute de 6,1 % et l'EBIT de 47 %. Autant de motivations pour accorder la priorité au plan “de croissance et d'efficacité” Horizon.

La rentabilité d’Agfa divisée par deux au troisième trimestre Le chiffre d'affaires chute de 6,1 % et l'EBIT de 47 %. Autant de motivations pour accorder la priorité au plan “de croissance et d'efficacité” Horizon. Agfa-Gevaert a enregistré au cours de la période de janvier à septembre 2001 un chiffre d'affaires de 3 677 millions d'euros, soit 6,1 % que pour la même période de l'an 2000 (3 914 millions d'euros). Au cours du troisième trimestre, le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 1 204 millions d'euros, soit environ 7 pour cent de moins que pour le troisième trimestre de l'an 2000 (1 298 millions d'euros). Les segments Consumer Imaging et Graphic Systems ont le plus souffert de la conjoncture. Avec un chiffre d'affaires de 966 millions d'euros, les ventes des Nouvelles solutions numériques ont à nouveau fortement augmenté de 21 % pour les neuf premiers mois de 2001 par rapport à la même période de l'année précédente. La part dans le chiffre d'affaires du groupe s'élève maintenant de plus de 26 % pour 20,5 l'année dernière. Dans la période allant de janvier à septembre 2001, l'EBIT (résultat d'exploitation avant restructuration et résultats non-récurrents) du groupe était de 208 millions d'euros, soit 47 % de moins qu'au cours de la même période de l'an 2000 (393 millions d'euros). Cela est surtout dû à la chute du chiffre d'affaires, à l'érosion des prix et à l'augmentation des frais d'administration et de production. Dans le courant du troisième trimestre, l'on a atteint un EBIT de 49 millions d'euros. Avec 26 millions d'euros, le résultat avant impôts des neuf premiers mois de 2001 se trouvait 86,5 pour cent en dessous du chiffre de la même période de l'année précédente (192 millions d'euros). Le résultat net des neuf premiers mois était de -7 millions d'euros (pour 119 millions d'euros l'année dernière). Ce résultat a été fortement influencé par l'enregistrement d'une perte de valeur de 14 millions d'euros à la suite de la demande de concordat judiciaire de Xeikon, une société dans laquelle Agfa possède une participation de 25 %, et à cause de la part de Agfa dans la perte opérationnelle de Xeikon (12 millions d'euros). Les résultats par division La part de Technical Imaging dans le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 32 à 36 % par rapport aux neuf premiers mois de l'an 2000. La part de Graphic Systems est semblable à celle de l'année dernière, soit 39 % et celle de Consumer Imaging s'élève actuellement à 25 % (29 l'année dernière). Graphic Systems, qui comprend les divisions Electronic Prepress, Photographic Prepress et Offset Printing Systems, a enregistré au cours des neuf premiers mois de 2001 un chiffre d'affaires de 1 416 millions d'euros, ce qui correspond par rapport à la même période de l'an 2000, à une diminution de 7,3 % ou de 5,3 % pour les activités poursuivies (hormis Digital Printing Systems). L'EBIT s'est élevé à 62,5 millions d'euros, soit 39 % de moins qu'au cours des trois premiers trimestres de l'année dernière (102 millions d'euros, DPS compris). Dans le segment Technical Imaging, dominé par les départements HealthCare (précédemment Medical Imaging) et Non-Destructive Testing (NDT), le chiffre d'affaires a augmenté au cours des trois premiers trimestres de 2001 de 7 % à 1 328 millions d'euros par rapport à la même période de l'année 2000 (1 240 millions d'euros). L'EBIT a augmenté de 28,7 % par rapport aux excellents neuf premiers mois de 2000 et s'élève maintenant à 141,3 millions d'euros. Consumer Imaging - Film, papier photo et produits chimiques, Laboratory Equipment et Consumer Digital Imaging - a enregistré au cours des neuf premiers mois de 2001, un chiffre d'affaires de 933 millions d'euros, soit une chute de 18,6 % par rapport à la même période de l'année dernière. L'EBIT s'est élevé à 3,9 millions d'euros au cours des trois premiers trimestres de l'année 2001 (92,7 millions d'euros dans la même période de l'année précédente). Le chiffre d'affaires du business unit CDI pour les neuf premiers mois de l'année 2001 a été d'environ 40 % inférieur à celui de la même période de l'année dernière. D'ici la fin de l'année, Agfa se sera retiré de ce marché. Au cours des trois premiers trimestres, le chiffre d'affaires de Laboratory Equipment était considérablement inférieur à celui de la même période de l'année dernière, au cours de laquelle d'excellents résultats avaient été enregistrés. Avec l'introduction sur le marché des mini-labos numériques d'Agfa, un changement semble se profiler. Au cours des mois d'août et de septembre, Laboratory Equipment a pour la première fois cette année pu dépasser le chiffre d'affaires de l'année dernière.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...