La papeterie Rottersac (24) inaugure son centre de stockage

De gauche à droite, Roland Le Cardiec, président Graphics and Packaging, Peter Seligson, président du conseil de Munksjö, Jan Ås

Munksjö, l'un des leaders mondiaux de la fabrication de papiers de spécialité, a investi quatre millions d'euros pour ouvrir ce centre de stockage.

La papeterie Rottersac du groupe Munksjö située à Lalinde en Dordogne a désormais un entrepôt de stockage d'une surface de 9200 m2

Inauguré vendredi en présence notamment de Jan Aström, président du groupe papetier suédois, cet espace doit améliorer les conditions logistiques de la filiale du papetier finlandais en éliminant le recours à des sous-traitants.

Un investissement essentiel sur un marché concurrentiel

Ce nouvel entrepôt "va permettre de simplifier les flux logistiques, de réduire l'impact carbone et de mieux contrôler la qualité des emballages" explique Thierry Chassagne, directeur du site de Rottersac, dans un communiqué.

Roland Le Cardiec, président de la branche Graphics and Packaging de Munksjö, ajoute : "L'usine de Rottersac évolue sur le marché concurrentiel des papiers spéciaux pour l'emballage, les applications graphiques et industrielles. Investir dans une logistique efficace et optimisée est essentiel pour maintenir une position de leader sur les marchés où nous sommes présents. L'inauguration de ce nouveau centre de stockage marque une étape supplémentaire dans la mise en œuvre de notre stratégie."

4 millions d'euros d'investissement et un compromis technique

Ce nouveau bâtiment a demandé 4 millions d'euros d'investissement. Mais en décembre 2015, sa construction avait été remise en question, suite à des trouvailles archéologiques (Des fouilles archéologiques compromettent le projet). Finalement un accord a été trouvé : le sol, à défaut d'être fouillé, est préservé grâce à des fondations en micropieux (Accord avec les archéologues pour le chantier de la papeterie).

Rottersac, 200 salariés

Fondé en 1929, le site de Rottersac, qui emploie environ 200 salariés, possède deux machines à papier pour la fabrication de papiers spéciaux destinés à l'emballage flexible, de papiers repositionnables et d'autres applications industrielles.
Ses produits phares sont notamment des fenêtres d'enveloppes en papier qui permettent de produire des enveloppes entièrement recyclables, un papier cuisson à usage unique, un papier barrière aux huiles minérales et un papier couché bas grammage (35 g/m²) pour la réalisation de sachets.

En France, Munksjö dispose de trois autres sites de production - la papeterie d'Arches dans les Vosges (papier décor, papier support d'abrasifs, papier beaux-arts), celle de La Gère dans l'Isère (papiers supports supercalandrés pour étiquettes auto-adhésives, rubans et adhésifs de spécialité et autres applications industrielles) et l'usine de Stenay dans la Meuse (papiers couchés pour emballages flexibles, étiquettes, métallisation, papier release et autres applications industrielles) - et d'un centre de recherche à Apprieu en Isère. Au total, sur les 2900 salariés du groupe suédois, près de 40% sont en France. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Dordogne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...