CPI se sépare de l'un de ses 16 sites

© Google street view

Face à une baisse de très forte du marché du livre en huit ans, le groupe d'imprimeries a choisi de vendre l'imprimerie.

CPI, groupe d'impression spécialisé dans le livre monochrome et basé en France, vend son imprimerie située aux Pays-Bas, Koninklijke Wöhrmann. À partir du 1er octobre, le site qui compte environ 140 salariés appartiendra aux imprimeries néerlandaises Boekgroep B.V.

Cette décision intervient "après plusieurs années difficiles pour le marché du livre en Hollande", explique le groupe. Depuis 2008, les ventes de livres ont chuté de près de 40 %.

La direction de CPI a donc estimé que la meilleure option pour l’avenir du site était de "s’associer avec un partenaire local bien établi dans le marché". Elle précise : "Cette cession va permettre aux deux sociétés de dégager des synergies dans les achats, les ventes et l'automatisation des process." Pour Boekgroep B.V, cette acquisition lui permet de compléter son offre avec des rotatives offset, "un outil indispensable pour répondre aux besoins du marché hollandais". 

Boekgroep B.V. et Koninklijke Wöhrmann continueront à fonctionner de manière indépendante et aucun changement important n’est prévu dans la gestion opérationnelle.

Détenu par Impala (52%), la Banque publique d'investissement (25%) et des investisseurs privés, le groupe CPI emploie plus de 2 500 personnes réparties désormais sur 15 sites dans six pays (France avec les imprimeries Firmin-Didot, Brodard & Taupin et Bussière et le relieur AGM, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne, République Tchèque et Suisse).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...