Les percées technologiques d'Imacon en 2001

Imacon a présenté plus de produits révolutionnaires au cours des dix derniers mois que jamais auparavant dans l'histoire de la société, culminant aujourd'hui avec le lancement du scanner Flextight 848.

On nous communique : Les lancements de produits sont les fruits d'années de recherche et développement et résultent des précédentes percées technologiques ainsi que de l'expérience acquise par le fait d'avoir des milliers de clients du monde entier qui utilisent l'équipement Imacon. Photo numérique « L'année a débuté avec la présentation du dos numérique FlexFrame 3020, qui a fait référence pour nous et pour l'industrie » dit le fondateur d'Imacon, Christian Poulsen. « Depuis ce lancement en janvier 2001, nous avons continué à améliorer le FlexFrame 3020 et, en novembre, nous avons présenté plusieurs caractéristiques supplémentaires, lesquelles sont toutes disponibles avec les mises à niveau logicielles. Au cours de l'été, nous avons annoncé la commercialisation imminente du FlexFrame 4040 et nous sommes ravis de pouvoir présenter un modèle aujourd'hui. La livraison du nouveau FlexFrame 4040 débute en décembre et les clients qui utilisent le FlexFrame 3020 auront la possibilité d'opter pour une mise à niveau directe". Deux nouveaux scanners Imacon a enrichi sa gamme de deux nouveaux scanners Flextight en 2001 – le Progression III et le Precision III. Le Progression III est le seul scanner A3+ sans vitre, 2-en-1, du monde qui peut numériser les originaux opaques A3+ ainsi que des transparents à partir de 35 mm jusqu'au format 12 x 17 cm. Acceptant les fichiers jusqu'à la taille maximale de 1,2 Go, ce nouveau scanner est doté d'un capteur optique CCD (3 x 8 000) et d'une résolution optique non interpolée de 960 dpi à 6 300 dpi sur le tambour virtuel et de 640 dpi à 3 200 dpi sur le modèle électrostatique à plat A3+. Les modes de numérisation offerts sont : couleurs CMJN 24, 32 et 48 bits, échelle des gris, dessins au trait, numérisation par lots et d'images groupées. Le Progression III analyse aussi des transparents (négatifs et positifs) au moyen du tambour virtuel et porte-original magnétique breveté Imacon Flextight, qui fournit une mise au point parfaite avec un chemin optique sans vitre. Cette caractéristique élimine le risque des anneaux de Newton, de moiré, de lumière parasite ou d'erreurs de repérage. Comme avec tous les scanners Flextight, l'utilisation des porte-originaux magnétiques uniques se traduit par l'élimination du gel ou de ruban durant le montage, l'opérateur n'a donc pas à nettoyer les transparents après coup. Le nouveau Flextight Precision III intègre des résolutions variables qui éliminent l'interpolation et augmentent considérablement la qualité et la vitesse de numérisation. Le Precision III peut-être jusqu’à trois fois plus rapide que le modèle précédent – une amélioration spectaculaire pour un scanner qui était déjà considéré comme étant très rapide par l'industrie. Il offre une résolution optique réelle maximale de 6 300 dpi. Par exemple, un transparent orientation paysage 35 mm peut maintenant être numérisé à 5 000 dpi, tandis qu'un original orientation portrait 4,5 x 6 cm peut être numérisé à 4 500 dpi. La capacité des scanners Flextight de capturer les moindres détails associée à une excellente netteté, font d'eux les meilleurs scanners pour négatifs sur le marché. Tous les scanners Imacon sont dotés d'une alimentation externe qui élimine le risque de bruit électrique causé par la chaleur ou les composants électroniques. Imacon fournit le Kit de mise à niveau OptiRes aux utilisateurs des scanners Flextight Precision II qui désirent profiter des avantages et caractéristiques offerts par le nouveau modèle Flextight Precision III. Le Precision II offrait cinq résolutions de numérisation fixes et était conçu pour analyser les travaux à la résolution optique réelle du niveau supérieur lorsque la résolution exigée se situait entre les cinq paramètres fixes. Le logiciel devait donc interpoler à la baisse les données numériques ce qui consommait du temps de production. Les scanners Flextight s'articulent autour de plusieurs éléments clés. Ils sont très simples d'utilisation, tant le logiciel que le chargement des originaux. L'élimination de la vitre élimine une foule de problèmes de qualité possibles en plus des tâches supplémentaires auparavant effectuées par l'opérateur, tout en assurant un niveau de reproduction équivalant à celui des meilleurs scanners du marché. La qualité est favorisée par la conception unique du tambour virtuel qui crée une surface de numérisation parfaitement plane directement sous le dispositif CCD.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...