Bob Dylan en 4 portraits graphiques

© Portrait le plus emblématique de Bob Dylan, réalisé par Milton Glaser en 1967.

Prix Nobel de littérature, Bob Dylan est depuis plus de cinquante ans une source d'inspiration pour les artistes de tous horizons. Retour sur sa carrière au prisme de 4 portraits graphiques.

L’icône des années soixante

C’est le portrait le plus emblématique du chanteur. Réalisé en 1967 pour la sortie de l’album Bob Dylan’s Greatest Hits, il représente le chanteur de profil, surmonté d’une chevelure aux couleurs psychédéliques. Pour réaliser ce portrait, tiré à plus de 6 millions d’exemplaires, Milton Glaser s’est inspiré d’un autoportrait de Marcel Duchamp datant de 1957.

Un "autoportrait"

Il s’agit d’une des nombreuses énigmes qui entoure le personnage et l’œuvre de Bob Dylan. Ce portrait illustre la pochette d’un double album de Bob Dylan intitulé Self Portrait et sorti en 1970.

"C’est quoi cette merde ?", s’est demandé le célèbre critique et écrivain Greil Marcus dans un papier publié dans le magazine Rolling Stones, à la sortie de l’album. Une phrase qui illustre bien la perplexité éprouvée par un grand nombre de fans à la sortie de l’album.

Chansons et textes qui semblent bâclés, reprises improbables, instrumentaux sans queues ni têtes : le tout forme un objet musical étrange. À tel point qu’on se demande si Dylan ne l’a pas fait exprès pour éloigner ses fans et casser son statut d’icône. Comme on le voit aujourd’hui, l’entreprise était vouée à l’échec…

Le profil d’un homme blessé

Sorti en 1975, l’album Blood on the Tracks affiche le profil de Dylan en couverture. Ce n’est plus l’icône romantique des années 60 mais un homme mature et blessé par l’amour. Toutes les chansons tournent autour du thème de la rupture amoureuse et de la mélancolie. Critiques et fans voient à travers ces paroles intimistes les douloureuses confessions du chanteur.

Mais dans le premier volet de son autobiographie intitulée Chroniques, Dylan restaure la vérité sur les paroles de cet album. Toutes les chansons auraient été écrites à partir de la lecture de nouvelles de Tchekhov. Encore une fois, Dylan brouille les pistes.

Dylan Prix Nobel de littérature

Dernièrement, la graphiste française Malika Favre a réalisé un portrait de Bob Dylan pour la couverture du célèbre magazine américain The New Yorker. Pour célébrer la remise du prix Nobel de littérature au chanteur, le magazine lui a consacré sa prochaine édition qui sortira le 24 octobre.

Intitulée The Laureate, l’illustration donne une image stylisée du chanteur en noir et blanc, cheveux hirsutes, col relevé et lunettes noires.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...