Communication : l’originalité sans fin des imprimés pliés, animés...

En tandem particulièrement prolifique, Léopold Karp et un imprimeur parisien, membre du réseau Imprimerie-OnLine, Flash Impressions, donnent vie à cette technologie surprenante - et très abordable - de mise en animation et en relief des imprimés de communication.

Cette technique, connue sous le terme de "pop up", terme déposé par Z "K" Concept, et que pratique Léopold Karp, est une technique élaborée et fascinante dont les origines modernes remontent au début du XXe siècle. A cette époque, elle illuminait surtout les yeux des enfants qui faisaient se déplier, en ouvrant les pages de leurs livres préférés, des scènes entières, magiques, fabuleuses, souvent animées par un jeu compliqué d’entrelats et de tirettes.


Léopold Karp (à g.) en compagnie de Guy Grégory de Flash Impressions : beaucoup de savoir-faire.
Voici une vingtaine d’années, Léopold Karp a commencé à provoquer un regain d’intérêt pour cette technique en diffusant ses propres créations. Il était le premier spécialiste français en la matière. Et il l’est resté. Maquettiste de formation et passionné d’impression, cet “ingénieur papier” comme il se définit lui-même, avait commencé par enrichir de simples imprimés par de petites astuces de découpe. Puis étaient peu à peu venus s’ajouter des pliages de plus en plus délicats puis l’utilisation de tirettes de tous ordres. Voici 12 ans, il a créé sa propre entreprise, Eurékarp. Aujourd’hui, installé dans l’orléanais, Léopold Karp, travaille en tandem avec les ateliers parisiens de Flash Impressions, membre du réseau Imprimerie-OnLine. Il y trouve le savoir-faire indispensable à la réalisation de ses créations originales. Une suite sans fin de produits Les possibilités offertes sont étendues. Et, en abordant ce sujet, on entre dans un univers véritablement étonnant. Les produits dits “standards” sont cependant assez familiers. Ils font appel à des techniques telles que les tirettes, paradoxales (actionner une tirette provoque un mouvement identique à l’opposé) ou non, ou à des systèmes sauteurs (jet de confettis, par exemple, à l'ouverture d'une carte d'anniversaire). Les produits les plus connus sont sans doute les cartes théâtres souvent dotées de très beaux reliefs. Des solutions plus poussées amènent enfin à des ardoises magiques. En position, l’image est au trait, une fois la tirette actionnée, l’image apparaît en couleur, ou encore à des pliages perpétuels diaboliques. Mais, toutes ont en commun deux quasi impératifs. Premier impératif : le produit doit, le plus souvent, être livré à plat avant d’être mis en volume chez l'utilisateur. Deuxième impératif  : cette dernière manoeuvre doit être simple, tout au plus actionnable par un bracelet de caoutchouc élastique. Avec ces maigres moyens et une vaste gamme de qualités de papiers, Léopold Karp et Flash Impressions font des prodiges.


Deux cartes théatres, la première pour célébrer une représentation exceptionnelle de La Bohême au Palais Garnier...


... et la seconde pour vanter la beauté des collections du Muséum d'histoire naturelle.


D'un coup, tous les plus grands sportifs du siècle passé surgissent dans cette carte commémorant plus de 50 ans de parution du journal L'Equipe.


Derrière un astrolabe pliable, une ardoise magique pour découvrir la nouvelle petite japonaise.


Le motif décoratif de cette élégante carte d'invitation commandée par Vivendi a été choisi par J2M lui-même.
Des délais de réalisation courts et des prix attractifs Il serait illusoire de croire que commander de tels produits tient du parcours du combattant. Léopold Karp est capable de proposer une maquette en blanc 48 heures, au pire, après que le projet lui ait été exposé. Quant à la réalisation, elle n’excède pas deux semaines. Eurékarp dispose d’un façonnage fort de quelque 120 personnes assurant un potentiel disponible permanent. Quant aux prix pratiqués, ils surprendront. Un exemple : une carte théâtre pourra coûter 20 KF environ le mille, films et illustrations fournis. La magie à portée de la main.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...