L'anéantissement de Flash est proche

Le navigateur de Google, Chrome, cessera d'afficher les contenus en Flash dès cette année.

Tenace, l'application Flash n'en finit pas d'agoniser. Flash Player qui a réussi à s'imposer dans de nombreux sites internet et malheureusement des plateformes web to print (lire Flash ou HTLM dans le web to print, le bon choix à faire), est décrié depuis plusieurs années pour ses multiples failles de sécurité.

En 2015, Apple, Google et Facebook imploraient Adobe d'arrêter la commercialisation de Flash qui un an plus tard a remplacé son logiciel Flash Professional par Animate qui utilise le HTML 5 (lire Adobe annonce enfin la fin du format Flash). Maintenant c'est au tour du navigateur Chrome utilisé par environ 50 % des internautes du monde d'abandonner les contenus multimédia Flash.

Le navigateur de Google a présenté en décembre son plan de remplacement de Flash par HTML5. Il utilisera par défaut HTML5 pour "offrir une expérience plus sûre et plus économe en énergie" a-t-il annoncé sur le blog Chromium.

Ce changement "HTML5 par défaut" désactive le plug-in Adobe Flash Player du navigateur internet. Les utilisateurs qui souhaitent exécuter des applications en flash devront changer les paramètres de leur navigateur Chrome. Autant dire que les sites et plates-formes web to print qui utilisent Flash seront illisibles pour les internautes.

Pour assurer une transition en douceur, ce changement sera introduit progressivement, prévient Chrome, mais à partir d'octobre pour tous les sites, il faudra l'intervention de l'utilisateur pour exécuter Flash.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...