Lecta mise sur son papier métallisé

Le papetier espagnol a investi dans une nouvelle coucheuse-laqueuse.

Lecta augmente la capacité de production de la gamme de papiers métallisés pour étiquettes Metalvac. Le papetier basé à Barcelone vient de mettre en service une nouvelle coucheuse-laqueuse du fabricant suisse Polytype dans l'une de ses sept usines, celle située à Leitza en Espagne. 

Mesurant 2,4 m de large et atteignant une vitesse de 800 m/min, cette nouvelle machine, dont le montant de l'investissement n'a pas été divulgué, augmente la capacité de production de papiers métallisés passant de 25 000 tonnes à 40 000 tonnes. Ce nouvel équipement doit permettre également d'élargir aussi la gamme actuelle de papiers.

"La fabrication de papier métallisé requiert l'application de revêtements spécifiques pour garantir la qualité du papier, soit dans un premier temps, la fixation correcte de l'aluminium sur le papier, et ensuite la capacité optimale d'impression de la couche métallisée", décrit le papetier.

Metalvac est une gamme de papier métallisé sous vide, 100 % recyclable, conçue pour les étiquettes, les emballages souples pour paquets de cigarettes, papier cadeau et produits alimentaires. Sa brillance et sa finition permettent d'obtenir d'excellents résultats d'impression.

Lecta, né de la fusion entre 1997 et 1999 de Cartiere del Garda en Italie, Condat en France et Torraspapel en Espagne, compte cinq sites de production en Espagne, un en Italie et un site en France, l'usine Condat à Le Lardin St Lazare en Dordogne.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...