Un journal qui embauche des dizaines de journalistes

Fait suffisamment rare par les temps qui courent pour être souligné, le Washington Post est en croissance et s'apprête à embaucher des dizaines de journalistes.

Dans une période où la plupart des grands quotidiens de presse naviguent entre baisse des revenus publicitaires et suppressions de postes, le Washington Post fait figure d’exception.

Dans une récente interview accordée au média américain Politico, Fred Ryan le PDG du journal, a indiqué que l’activité du Washington Post était "rentable et en croissance" et aussi qu’il comptait embaucher des dizaines de journalistes. Si aucun chiffre précis n’a été communiqué, les embauches pourraient concerner une soixantaine de postes, indique le Politico.

Avec une rédaction composée de 750 journalistes, le Washington Post se place en troisième position dans les médias américains derrière le Wall Street Journal (1 500) et le New York Times (1 300).

Le patron du Washington Post précise que des investissements vont être réalisés dans la publicité vidéo sur mobile, un format recherché par les annonceurs. En octobre et en novembre dernier, le Washington Post enregistrait une audience en ligne de plus de 100 millions de visiteurs.

Avec une stratégie d’abonnements numériques à bas prix (autour de 36 dollars par an avec jusqu’à 6 mois d’essai gratuit), le quotidien mise pour les années à venir sur les abonnements comme principale source de revenus. En 2016, le Washington Post a doublé les recettes de ses abonnements numériques avec une augmentation de 75 % du nombre d’abonnés.

Le journal investit massivement dans les nouvelles technologies, aux côtés des journalistes, la rédaction du journal comprend 80 employés issus du monde du digital (ingénieurs, développeurs, concepteurs, chef de produit…). Une stratégie qui semble porter ses fruits.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...