Boutaux Packaging (61) passe au H-UV sur son plus gros dossier de l'année

"On peut démarrer avec de gros dossiers sur une nouvelle machine à condition de prendre un certain nombre de précautions."

Le

L'imprimerie Boutaux Packaging n'a pas froid aux yeux. Elle en a d'ailleurs fait sa carte de visite, en se spécialisant dans les moutons à cinq pattes. Et avec son dernier investissement une Komori GL 540 H-UV, l'entreprise de Val-au-Perche dans l'Orne dirigée par Géry Bailliard a encore prouvé qu'elle aimait les difficultés, mais cela ne va pas de pair avec risques inconsidérés.

La première presse de l'imprimerie avec la technologie de séchage UV a été inaugurée avec les 600 000 exemplaires de la couverture à forte valeur ajoutée d'Harry Potter et l'Enfant Maudit publié chez Gallimard (le volume 8 de la série) (lire aussi Le nouvel Harry Potter, une impression sous haute surveillance).

Une couverture aux nombreuses finitions

"C'était génial de démarrer par un dossier comme celui-là ! Harry Potter est une superbe couverture. Il y a toutes les valeurs ajoutées dessus : pelliculage soft touch, vernis sélectif, marquage à chaud et gaufrage. On ne peut pas en mettre beaucoup plus !", souligne Géry Bailliard, le directeur de l'imprimerie.

Remplaçant une presse offset traditionnelle âgée de 10 ans, la Komori GL 540 H-UV (70 x 102 5 couleurs) a été reçue en juillet. "Nous avons eu la commande en juillet et nous l'avons réalisée en août. C'est peu de temps, mais c'était suffisant."

Le séchage H-UV, la technologie indispensable

Il précise : "Cette presse Komori était essentielle pour ce dossier : nous avions un gros tirage et un délai très court. En plus, les couvertures Harry Potter ont une impression or verso qui aurait eu certainement beaucoup de mal à sécher en offset traditionnel. Nous n'avions aucun risque de maculage grâce au séchage immédiat des encres de la machine."

Des précautions à prendre tout de même

Mais l'imprimeur avait pris des précautions. "C'était risqué puisque c'était un très gros dossier, mais ça s'est très bien passé ! Nous nous étions donc assurés de bénéficier du formateur Komori et nous avons renforcé nos équipes notamment avec un conducteur chevronné sur une Komori H UV en intérim."

Boutaux Packaging avait déjà changé de presse sur un autre gros dossier : "Il y a une dizaine d'années quand nous avions reçu notre presse offset Mitsubishi, nous avions aussi démarré par un gros dossier pour Hatier avec les Annabac.

Comme quoi, on peut démarrer avec de gros dossiers sur une nouvelle machine à condition de prendre un certain nombre de précautions !"

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


recrute
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO