Prévisions du marché européen de l'imprimerie

Une baisse du volume des imprimés, mais une hausse du chiffre d'affaires. Les prévisions contrastées du secteur de l'imprimerie par l'Institut Smithers Pira.

La dernière étude de Smithers Pira sur les prévisions du marché européen de l’imprimerie annonce un déclin du volume des imprimés dans les années à venir. L’institut, qui se montre plutôt pessimiste, étend ses prévisions jusqu’en 2021.

Il indique que le chiffre d’affaires du secteur est passé entre 2011 et 2016 de 169,1 milliards de livres sterling à 159 milliards. Un recul effectué de manière régulière qui représente 18 % du chiffre, soit l’équivalent de 68 millions de tonnes de supports au format A4.

Smithers Pira précise que ces chiffres ont été obtenus en compilant les informations fournies par les fabricants d’équipements, les producteurs d’encres et les fournisseurs de papier et carton.

À l’horizon 2021, la baisse annuelle du volume d’imprimés devrait être plus ou moins constante, à hauteur de - 1,6 % par an, indique l’institut. Le chiffre d’affaires, en revanche, connaitra une légère hausse grâce notamment à l’activité graphique des pays de l’Est.

Smithers Pira précise que la baisse du volume d’imprimés est le résultat des nouveaux moyens de communication, notamment des réseaux sociaux. Autres facteurs : les dépenses publicitaires et l’incertitude économique qui pèse sur l’Europe et sur les investissements. À noter que les investissements en impression numérique sont toujours en hausse.

L’emballage va connaître une croissance régulière, passant de 44,7 % de parts de marché à 56,6 % de parts de marché en 2021, note l’étude.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...