Deux femmes imprimeuses au Rallye des Gazelles

Marie et Anne, salariées chez l'imprimeur Desbouis Grésil participeront à l'édition 2018 du Rallye des Gazelles.

Elles partent déjà gagnantes.

"On vit rallye, on mange rallye, on dort rallye !" Marie Champagnon, coordinatrice projets grands comptes chez l’imprimeur Desbouis Grésil, et Anne Wittorski, chef de studio dans la même entreprise, participeront à l’édition 2018 du Rallye Aïcha des Gazelles. Et elles ne font pas les choses à moitié. En seulement un mois, elles ont déjà mobilisé deux sponsors et déployé de nombreux moyens de communication.

En recherche de sponsors

Pour les soutenir dans cette aventure, les deux femmes imprimeuses peuvent déjà compter sur le soutien de leur direction, l’imprimerie Desbouis Grésil (groupe Jénome) et sur celui de LK Print, une entreprise spécialisée dans le grand format numérique, le covering et l’habillage de vitrine.

"Desbouis Grésil nous soutient de façon partielle, financièrement et dans la réalisation de nos moyens de communication. De la même manière, LK Print, qui est un fournisseur de notre imprimerie, va nous aider par exemple en réalisant le covering du véhicule", explique Marie Champagnon.

Des aides précieuses, mais pas suffisantes. Les deux collègues, qui ont lancé une page Facebook consacré à leur projet (Kessaouts), cherchent d’autres sponsors pour les accompagner. Elles prévoient plusieurs événements tout au long de l’année pour récolter des fonds. Départ prévu le 16 mars 2018 (arrivée le 31 mars).

Un rallye 100 % féminin

Organisé chaque année dans le désert marocain, le Rallye Äicha des Gazelles est le deuxième rallye après le Paris-Dakar. C’est en outre le seul rallye exclusivement féminin. Il y a environ une centaine d’équipages qui partent tous les ans dans plusieurs catégories : 4x4, SUV, deux-roues et camions. Les imprimeuses ont choisi le 4x4.

Face aux éventuelles critiques que peut susciter ce type d’événement organisé sur le continent africain (comme le Dakar), Marie Champagnon tempère :

"À la différence du Paris-Dakar, ce n’est pas un rallye de vitesse, mais une course d’orientation. L’objectif est de rallier un point A à un point B en faisant le moins de kilomètres possible. C’est également le seul rallye au monde certifié Iso 14001. Chaque année ils réalisent leur bilan environnemental et les émissions de CO2 sont compensées auprès de la Fondation GoodPlanet." Parallèlement à la course, l’association Cœur de Gazelles finance une action médicale, sociale ou éducative au Maroc.

À travers cette aventure, Marie Champagnon et Anne Wittorski souhaitent aussi participer à l’évolution de la place des femmes dans les arts graphiques : "à l’origine l’imprimerie est un métier d’homme. Plus jeune j’étais conductrice offset, une femme en machine je ne passais pas inaperçue. Heureusement les mentalités sont en train de changer", conclut Marie.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ideale Saimoi - 22 Mai 2017
belle engagement, noble tout en sauvegardant la planète félicitations les Kessaouts
Alida Boussard - 29 Mai 2017
2 femmes pleines d'énergie, une caisse à outils (kessaouts) et en avant l'aventure! bonne chance! nous vous suivrons avec la même passion que la vôtre!
Ajouter un commentaire...