Interview : "Chaque augmentation du prix du papier, c'est de la marge en moins"

Interview d'un imprimeur sur la hausse du prix du papier.

Le

Les fournisseurs de papier ont annoncé depuis quelques semaines une prochaine hausse du prix de papier. Un important imprimeur du nord de la France, qui ne souhaite pas dévoilé son identité, réagit à cette hausse.

Est-ce une forte augmentation ?
Cette hausse dépend vraiment du type de papiers.

Qu'en pensez-vous ?
Nous n'avons pas trop le choix, étant donné que les papetiers se liguent : ils s'entendent entre eux pour augmenter les prix.

Il ne reste plus qu'une douzaine de fournisseurs dans le monde. C'est donc compliqué pour nous. Et en France, la dernière usine Stora Enso, à Corbehem, a fermé. Il ne reste plus qu'Arjowiggins et Condat à Périgeux.

Cette augmentation est-elle justifiée selon vous ?
C'est en fonction de la demande mondiale et la fermeture de leurs usines. Ils ferment les usines pour pouvoir maintenir les prix, c'est évident.

Quel impact va avoir cette hausse sur votre activité ?
Chaque augmentation du prix du papier, c'est de la marge en moins parce que je ne peux pas me prendre de la répercuter auprès de mes clients.

Chaque fois que j'augmente mes prix, mon client fait un appel d'offre et je le perds. En fait, chaque augmentation du prix du papier est une catastrophe pour moi.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO