CIP4 2001 : une base solide pour l’avenir

Après une phase de lancement qui a pris huit mois, la communauté du CIP4 a mis en place un programme ambitieux pour 2002.

On nous communique : Pour que l'approche de la PAO (publication assistée par ordinateur) soit couronnée de succès, elle doit reposer sur des standards avec lesquels les fournisseurs de systèmes et les utilisateurs puissent travailler. C'est dans ce but que CIP4 a investi ses efforts tout au long de l'année 2001, afin de fournir ces standards. Les spécifications et les produits JDF La première version des spécifications JDF a été publiée le 10 avril 2001. Elle peut être consultée librement sur le site Internet de CIP4 (http://www.cip4.org). "En tant que base pour le format de données permettant un échange de données automatisé tout au long de la chaîne de valeur, les spécifications sont le reflet de la collaboration et du savoir de plus de 400 experts des secteurs de l'industrie graphique et de l'informatique” précisent Markus Möller (MAN Roland) et Marcus Wiebcke (Imagelinx). A l'occasion de PRINT'01 à Chicago, plusieurs membres de CIP4 ont présenté les premiers produits basés sur le nouveau standard JDF. CIP4 a publié une liste de 36 produits provenant de 16 fournisseurs. "Les annonces concernent un large éventail d'applications incluant le système de gestion, les processus de production de pré-presse, ainsi que les applications d'impression et de finition” explique Stephan Jaeggi (Pre-Press Consulting). Certains produits ont été livrés par des fournisseurs traditionnels de l'industrie graphique, d'autres par de petites entreprises fournissant des logiciels spécialisés. Adhérer à CIP4 L'année 2001 s'est également révélée très propice à CIP4, comme en témoigne l'augmentation continue du nombre d'adhérents. Une raison évidente est l'acceptation généralisée du Job Definition Format au sein de l'industrie. Une autre raison est la nouvelle structure de l'organisation de CIP4 répartie sur trois niveaux. Les différents partis peuvent ainsi choisir la classe de membres correspondant le mieux à leurs besoins. "En tant que structure internationale, CIP4 regroupe tous les secteurs de l'industrie, incluant également les utilisateurs” précise Christian Anschuetz (Heidelberg), actuellement en charge de l'adhésion à CIP4. ”Ceci est décisif car, par ce biais, JDF reste en lien étroit avec la pratique. Pour la première fois, la PAO a réellement l'occasion de devenir une réalité dans notre industrie. C'est une bonne nouvelle pour nos clients!”. Open Source et Schema CIP4 a commencé à travailler sur le projet d'une Open Source JDF en 2001. L'objectif est de simplifier l'utilisation du standard JDF et de réduire les efforts de développement lors des implémentations. Le groupe de travail Tools & Infrastructure dirige le projet et a développé un Parser JDF en C++ ainsi qu'un schéma XML pour JDF. Un Parser JDF est un pré-requis indispensable pour lire et écrire les documents JDF. Le schéma XML (basé sur le standard W3C pour la description des documents XML) permet la validation automatique par le biais d'outils standards. Une version beta du Parser, ainsi que le schéma XML de JDF peuvent être téléchargés sur http://www.cip4.org/open_source. Un outil de contrôle de JDF permet un contrôle plus approfondi qu'en utilisant un simple XML Schema check. Il est disponible sous la même adresse. Un Parser JDF en langage Java est en cours d'élaboration. Des alliances Parallèlement au développement direct des standards, CIP4 s'est associée à d'autres groupes de l'industrie graphique qui travaillent également aux spécifications. Ainsi l'éventualité de standards entrant en compétition ou se recoupant est écartée. De plus, c'est la garantie que les participants s'associent pour former des passerelles entre les différents domaines de ce réseau de processus de production complexes qu'est l'impression. Des ententes formelles ont déjà été mises en place avec IFRA, PrintTalk, IDEAlliance (anciennement GCA), ICC, PODi et CGATS SC6. D'autres vont être annoncées prochainement. Perspectives L'attitude positive de l'industrie vis-à-vis des initiatives concernant l'implémentation de JDF et l'adhésion à CIP4 nous indique que nous sommes sur la bonne voie. Cependant, le travail est loin d'être accompli. Les processus et les exigences vont manifestement continuer à évoluer. La version 1.0 de JDF a été conçue pour les processus de production-clefs de l'impression conventionnelle, du pré-presse à la finition en passant par la salle d'impression. Avant même de la publier, les groupes de travail techniques de CIP4 avaient pour tâche de développer plus amplement le standard afin d'intégrer également l'impression digitale, le système de commande propre aux presses rotatives, les systèmes plug-and-play et de nombreux autres aspects. Rainer Prosi (Heidelberg) indique : "Le travail de ces groupes aura pour résultat une nouvelle version étendue de JDF au début de l'été 2002. Une attention toute particulière sera portée afin d'assurer une rétro-compatibilité avec la version actuelle”. D'autres versions sont prévues ultérieurement. CIP4 va également poursuivre le programme de séminaires initié à l'occasion de Print’01 et Seybold SF en 2001. Les manifestations de 2002 auront lieu lors de l'IPEX à Birmingham et de GraphExpo à Chicago. Le Job Definition Format JDF est un standard en cours d'élaboration ayant pour but de simplifier les flux d'informations entre les différentes applications et systèmes au sein de l'industrie graphique et de son environnement. Pour ce faire, JDF s'inspire des solutions partielles existantes, notamment le Print Production Format (PPF) de CIP3 et le Portable Job Ticket Format (PJTF) d'Adobe. Il permet également l'intégration d'applications commerciales et de planification aux flux de production techniques. JDF s'ajoute au nombre croissant de standards basés XML, visant à favoriser les transferts entre les différentes plate-formes et à permettre une interaction avec les systèmes basés sur Internet. Des informations plus détaillées sont disponibles sur www.cip4.org. Le CIP4 CIP4 regroupe les fournisseurs, les consultants et les usagers finaux de la communication-impression, des arts graphiques et des secteurs impliqués, et couvre ainsi une large gamme d'équipement, de logiciels, de périphériques et de processus. Les membres prennent part aux groupes de travail à thème, afin de définir les versions futures de JDF, d'étudier les exigences des utilisateurs et concevoir un SDK (Software Development Kit) pour JDF.
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...