Fermeture d'une imprimerie en Suisse, 172 emplois disparaissent

En cause la baisse générale de la publication papier au profit de la publication en ligne.

Le

La crise du secteur de la presse et de l’imprimerie n’épargne aucun pays. En Suisse, le groupe de média Ringier a annoncé la fermeture de son imprimerie installée dans la commune d’Adligenswi d’ici la fin 2018.

L’entreprise concentrera désormais ses activités d’impression sur l’imprimerie à rotative offset Swissprinters à Zofingue (magazines et catalogues) et dans les centres d’impression du groupe de presse Tamedia.

« Les journaux édités par Ringier et Ringier Axel Springer Suisse – Blick, Blick am Abend, SonntagsBlick, Handelszeitung et Le Temps – seront imprimés à l’avenir dans les centres d’impression de Tamedia à Zurich, Berne et Bussigny » a précisé le groupe dans un communiqué.

Baisse du papier au profit du numérique

« Cette décision fait suite au recul constant des revenus contractuels, associé à des perspectives d’avenir moroses sur le plan économique. Ringier prend ainsi également en compte la baisse générale de la publication papier au profit de la publication en ligne », explique le groupe Ringier.

Marc Walder, CEO de Ringier, précise :

« L’impression de journaux en Suisse est en surcapacité considérable, et les prix du marché subissent une énorme pression. Poursuivre nos activités d’impression de journaux à Adligenswil n’est plus viable, économiquement parlant. »

172 emplois supprimés

L’arrêt de l’imprimerie entraine la suppression de 172 postes. Les employés conserveront leurs emplois jusqu’à la fin 2018. Ensuite la direction a annoncé l’ouverture d’une procédure de consultation avec la commission du personnel pour la suite.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO