Suisse : présence réduite sur le Web pour Edipresse

Le site Edicom.ch sera automatisé et les journalistes en grande partie reclassés en interne. Les nouvelles technologies de communication ne sont pas pour autant abandonnées.

Dans un communiqué, le groupe suisse annonce :  Une situation conjoncturelle défavorable au maintien de sites « portails » isolés, des rentrées publicitaires en forte baisse et un projet de refonte d’une offre web simplifiée et recentrée sur les marques « porteuses » du groupe : telles sont les raisons qui poussent l’entreprise à renoncer à une rédaction dédiée à Edicom.ch et à renforcer les sites des publications et l’équipe en charge du projet d’avenir du groupe (Projet « NewsWeb »). Neuf postes sont concernés par cette mesure qui se soldera par 4 transferts internes et 3 suppressions de postes. Les deux journalistes stagiaires d’Edicom.ch sont réintégrés dans les rédactions du groupe jusqu’à la fin de leur période de formation. Dès le 28 février, le site Edicom.ch sera simplifié et largement « automatisé ». Le site n’aura cette apparence que quelques mois, avant d’être totalement intégré à la nouvelle offre web d’Edipresse. Cette nouvelle offre, développée sur une plateforme technologique commune, englobera les nouveaux sites des titres du groupe ainsi qu’une nouvelle offre de services centralisés (besoins communs aux sites des titres). Ce projet sera piloté par le département Nouveaux médias & services », dirigé par Christophe Rasch, et le Team Internet d’Antonio Carriero. Pour aider au développement de l’offre d’information commune, Laurent Forestier, (actuel) responsable du site TdG.ch, rejoint l’équipe de projet. Il sera remplacé à la tête de l’équipe genevoise par Laure Piaget-Schmied.
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...