Adast dépose le bilan

Le constructeur tchèque de machines à imprimer s'est placé sous la protection des lois sur les faillites de son pays.

Une telle situation ne devrait cependant pas avoir de conséquences trop négatives pour Presstek et Xerox qui sont partenaires d'Adast au sein d'un projet de machine offset numérique DI.

Par contre, il n'en sera pas de même pour la production et le service après-vente des presses Dominant et PAX.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...