Emballage : SCA Nicollet reprend A&R Fegersheim

La cour d’appel de Colmar a finalement accepté la proposition de la filiale française du groupe suédois qui devrait conserver 101 salariés sur 304 et investir 11 millions d'euros dans l'entreprise en 2002.

Akerlund & Rausin se trouvait en cessation de paiement depuis le mois de novembre 2001 et en redressement judiciaire depuis le 25 février, le plan de cession présenté par Nicollet ayant été refusé en première instance. Cette fois, Nicollet, a définitivement le feu vert de la justice. Son sérieux a finalement conquis les jurés d'appel. La branche française de SCA Packaging réalise un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros avec un millier de salariés. Au niveau mondial, SCA totalise 3,3 milliards d'euros de revenus dans l'emballage. La cession coûtera 250 000 euros à Nicollet qui prendra également à son compte le paiement de diverses charges sociales et autres arriérés à hauteur de 2 autres millions. La stratégie de Nicollet consistera à stopper le cycle infernal selon lequel A&R perdait quelque 3 millions d'euros par an, et atteindre l'équilibre financier à la fin 2003. D'ici deux ans, les ventes devraient avoir progressé de 20 millions d'euros notamment grâce à une réorientation de la production vers la microcannelure. Dès cette année, 11 millions d'euros seront injectés dans la société du Bas-Rhin notamment pour alimenter le fonds de roulement à hauteur de 3 millions d'euros. L'autre site d'A&R également sous le coup d'un redressement, à Villeneuve-Saint-Germain, dans l'Aisne, n'a pas contre fait l'objet d'aucun projet de reprise. Son avenir est, par conséquent, très sérieusement compromis.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...