Le plus grand musée de l'imprimerie d'Europe ouvrira en septembre

Voulu par l'imprimeur Jean-Paul Maury, l'Atelier Musée de l'Imprimerie possède près de 1000 pièces sur un espace de 5000 m2.

Le

Ce sera le plus grand musée dédié à l’imprimerie en Europe. Voulu et financé par l’imprimeur Jean-Paul-Maury, l’Atelier Musée de l’Imprimerie (AMI) ouvrira ses portes en septembre 2018 à Malesherbes dans le Loiret (45), à proximité de l’un des sites de production du groupe Maury Imprimeur.

Près de 1000 pièces seront exposées dans un espace de 5000 m2, explique Jean-Marc Providence, muséologue et directeur de l’établissement, qui a piloté le projet dans toute la phase de conception et de réalisation. L’association Artegraf est, de son côté, maitrise d’ouvrage du projet, propriétaire des collections et du lieu.

Des presses qui fonctionnent

Des pièces exposées mais pas seulement ! Le musée a été conçu pour être un lieu vivant. "Les machines vont fonctionner, il y aura des ateliers pour fabriquer du papier, pour composer, pour imprimer, pour façonner… des démonstrations de machine monotype, linotype…". Et des espaces dédiés aux créateurs.

Les personnels de médiation sont formés cet été pour accueillir les premiers visiteurs et les premiers groupes scolaires à la rentrée. Plusieurs classes feront la visite chaque jour.

À l’origine, une collection privée

Cette collection exceptionnelle, on l’a doit au collectionneur Serge Pozzoli, qui avait à l’origine rassemblé une centaine de pièces. Ce fils d’imprimeur, lui-même directeur d’imprimerie était devenu célèbre grâce à sa passion pour les machines d’imprimerie et pour l’automobile. Sa collection a été rachetée par l’association Artegraf avec le soutien de Jean-Paul Maury il y a une vingtaine d’années.

"Depuis il y a eu une série d’acquisitions et nous sommes passés de 100 à 1000 pièces avec une grande diversification des provenances mais également des catégories et des typologies d’objets."

Différents espaces et des expositions temporaires

En plus de la collection, le musée comprendra une boutique, une bibliothèque et un espace destiné à accueillir les étudiants en arts graphiques effectuant un travail de recherche ou menant un projet de création (avec tous les moyens mis à disposition, gravure, lithographie, taille-douce, typographie…). Des expositions temporaires viendront également rythmer la vie du musée à partir de 2019.

Réagir à cet article
Jean-François Marcaud - 08 Juin 2018
Des industriels qui osent regarder en arrière ! Félicitations et que vive l'imprimerie !
Marc Poussière - 09 Juin 2018
Bravo et merci à Monsieur Jean-Paul Maury, Maître Imprimeur
Marc Poussière - 09 Juin 2018
ce qui nous enthousiasmé et qui nous a fait souffrir ne sera pas oublié par les générations futures. Que la poussière des casses soit!!!
Richard Maniere - 5 mois
Il faut chanter un "A la..." de circonstance !
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO