Disparition d'Alain Kouck, président du groupe d'édition Editis

Alain Kouck, président du conseil d'administration d'Editis, deuxième groupe d'édition français, est mort d'une crise cardiaque lundi 9 juillet à l'âge de 72 ans.

Le

Alain Kouck, président du conseil d’administration d’Editis, deuxième groupe d’édition français, est mort d’une crise cardiaque lundi 9 juillet à l’âge de 72 ans. Il dirigeait Editis depuis plus de 25 ans dans les quatre groupes dans lesquels la société a évolué : successivement Vivendi, Hachette, Wendel et depuis 2008 le Groupe Planeta.

Alain Kouck était également Membre du Bureau du Syndicat National de l’Edition et du Conseil d’administration du Cercle de la Librairie, Vice-Président de l’International Publishers Association entre 2010 et 2012, Chevalier dans l’ordre national de la Légion d’Honneur et membre du Conseil d’administration du Forum d’Avignon.

En 2016, il avait succédé à Laurent de Gaulle à la tête de Culture Papier.

Hommages

De nombreuses personnalités et organisations professionnelles ont rendu hommage à Alain Kouck au cours des derniers jours.

Editis

"(…) Pour Editis et Planeta c’est un dirigeant solide et visionnaire que nous perdons mais aussi une présence juste, attentive et bienveillante qui va beaucoup manquer à tous ceux qui ont eu la chance de travailler avec lui", ont déclaré dans un communiqué Carlos Fernandez, vice-président exécutif Grupo Planeta et Pierre Conte, directeur général Groupe Editis.

"Beaucoup de collaborateurs chez Editis se sentent orphelins ce matin. Alain Kouck avait la fierté et la passion du livre et celles-ci étaient contagieuses autour de lui. C’est ce souvenir rayonnant que nous garderons de lui."

Le Syndicat National de l’Edition

"(…) Vincent Montagne, Président, en son nom et au nom des membres du Bureau, Pierre Dutilleul, Directeur général, associés à l’ensemble des membres et des équipes du Syndicat national de l’édition, adressent à sa famille et ses proches, leurs plus vives et sincères condoléances."

Le groupe Laballery

"Quand Dieu efface, c’est qu’il s’apprête à écrire… Le groupe Laballery adresse ses condoléances à la famille de M. Kouck ainsi qu’à ses proches collaborateurs/trices du groupe Editis", a déclaré Hubert Pédurant.

Françoise Nyssen (ministre de la Culture)

"(…) De son début de carrière dans le secteur de la distribution jusqu’à sa fonction de président d’Interforum-Editis, il a, depuis des années, attaché son nom au développement de ce qui est devenu l’un des principaux groupes d’édition français.

Au cours de cette carrière remarquable, il s’est également engagé dans la défense d’intérêts collectifs, notamment à travers sa contribution aux travaux de l’Union internationale des éditeurs, qui défend au plan mondial des valeurs essentielles comme la liberté de publier, du Forum d’Avignon, qui réfléchit à l’avenir des filières culturelles et créatives, ou encore de l’association Culture papier, qui œuvre au développement durable de l’imprimé. J’adresse mes marques de grande sympathie à la famille d’Alain Kouck ainsi qu’à l’ensemble des salariés du groupe Interforum-Editis."

Culture Papier

"Faisant preuve d’un professionnalisme et de qualités humaines hors du commun, Alain Kouck a beaucoup apporté à Culture Papier en fédérant tous les acteurs de la filière papier. Nous lui sommes très reconnaissants (…) Au nom de tous les membres du bureau, et l’ensemble du Conseil d’Administration, nous présentons à son épouse et à sa famille nos plus sincères condoléances."

Les obsèques d’Alain Kouck seront célébrées le mercredi 18 juillet à 14h30, à Boulogne Billancourt, Eglise Notre Dame de Boulogne.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO