Des monuments faits de carton !


Construire des monuments c'est simple avec le carton ondulé.

Cet été, le papetier Smurfit Kappa s'est amusé à faire des châteaux de carton géants, ou plus exactement une église de 20 mètres de haut et un moment néoclassique d'une dizaine de mètres de haut.

Et c'est un Français, l'artiste plasticien Olivier Grossetête, qui a conçu ces deux œuvres en carton ondulé installées aux Pays-Bas et en Écosse. Il s'est fait une spécialité de ces constructions monumentales participatives en carton : "le public est invité à assembler des boîtes de cartons vides pour édifier un bâtiment sans grue ni machine, uniquement avec l'énergie humaine et la force des bras", "un rêve de gamin", décrit-il sur son site internet.
Le public doit suivre les instructions sur un plan pour édifier le monument tout en carton.

Une œuvre en carton ondulé de 4 250 kg

La première pièce est la reproduction de l'église de Lebuinusch, église située à Deventer aux Pays-Bas et datant de 768. Elle a été mise en place en juillet pour le festival de théâtre Deventer op Stelten, pour célébrer le 1250anniversaire de la ville.

Ce sont les habitants de Deventer et les visiteurs, 2000 personnes, qui se sont amusés à construire l'église qui a plus de 4 250 kg. La construction comprend notamment deux tours de plus de 20 mètres de hauteur.
Trois usines à carton de Smurfit Kappa - Van Dam et Vandra aux Pays-Bas et Zedek en Angleterre - ont fabriqué les 4 000 boîtes en carton ondulé nécessaires à la structure.

Cinq jours de construction

La deuxième réalisation est la reconstitution d'un monument emblématique de Berlin à Glasgow en Écosse : la porte de Brandebourg. Elle célébrait le Championnat d'Europe d'athlétisme 2018, organisé par les deux villes en août.

L'usine anglaise Tannochside de Smurfit Kappa a fabriqué les 600 boîtes utilisées pour créer cette grande arche. Il a fallu cinq jours pour construire la porte et plus de 450 personnes.

"Smurfit Kappa a une longue tradition de soutien aux événements dans les communautés dans lesquelles il opère, a déclaré Saverio Mayer, PDG de Smurfit Kappa Europe. Ce fut une expérience très enrichissante de collaborer avec un artiste aussi talentueux pour donner vie à ces pièces culturelles importantes et à couper le souffle."

Les monuments ont ensuite été démontés et le carton recyclé.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...