Les imprimeurs du Tarn haussent le ton et interpellent leur préfet. Dans leur département aussi, l'impression des bulletins de vote pour l'élection présidentielle est finalement revenue à l'Imprimerie nationale. "Moins disante..."

C'est à peine si les adhérents au Syndicat de l'imprimerie et de la communication graphique du Tarn (SICG 81) ont pu se retenir de se laisser aller à un coup de force, nous indique même en substance notre confrère La Dépêche du Midi !

Ils ont appris, par hasard, que l'Imprimerie nationale, moins disante, avait remporté le marché et qu'il y avait eu un appel d'offres... qu'ils n'ont pas vu passer !

De plus, là où la logique économique voudrait que le tarif de base du mille de bulletins de vote s'établisse à 4,32 euros une fois fabriqué, l'Imprimerie nationale a proposé 2,40 euros !

Le président du SICG 81 a donc écrit au préfet le 9 avril dernier pour lui dire combien il avait apprécié la façon de faire. Avec copie à la préfecture de région.

Dans sa réponse, soucieuse d'apparaître comme un ardent défenseur "de la bonne gestion des deniers publics", la préfecture du Tarn a botté en touche, comme on peut l'imaginer. Et renvoyé les perturbateurs dans leurs quartiers, non mais !

Elle oublie, cependant, que de tels comportements induisent des déséquilibres graves et durables et fragilisent encore davantage le tissu industriel local auquel il n'entre pas dans la mission des autorités publiques locales de porter un si grave préjudice.

Le cas du Tarn n'est pas isolé. Ces faits, identiques, nous les avons relevés un peu partout en France. Je parlais de l'Yonne récemment ici même. Et le mécontentement monte face à cette manifestation désastreuse d'une démocratie qu'on subtilise et qui fonctionne à l'envers.

En pleine période électorale où il est bon ton d'inciter au vote pour tenter de limiter un raz-de-marée abstentionniste qui s'annonce historique dimanche prochain, ces historiettes dénotent vraiment et font un peu désordre !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...