Carly Fiorina réélue au conseil d'administration de Hewlett Packard

Surtout : plus aucun membre de la famille des fondateurs n'y figure. Une forme de soutien au tempérament de la chief executive et de camouflet à Walter Hewlett, principal opposant au rachat de Compaq.

Les actionnaires, relativepment peu nombreux (200 seulement), réunis vendredi dernier ont choisi, outre Carly Fiorina, Philip M. Condit, Patricia C. Dunn, Sam Ginn, Richard A. Hackborn, George A. Keyworth II, Robert E. Knowling Jr. et Robert P. Wayman. Cinq directors de Compaq rejoindront ce conseil lorsque la fusion entre les deux firmes deviendra effective. C'est la première fois dans l'histoire de Cuppertino, soit, depuis 1949, que ni la famille Hewlett ni la famille Packard n'est représentée à la plus haute instance du groupe. Cependant, c'était un résultat très attendu : Walter B. Hewlett, le fils du co-fondateur, avait déclaré le mois dernier qu'il entendait s'opposer par tous les moyens légaux au projet de fusion. Projet soutenu,; cependant, par une majorité d'actionnaires.

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...