Brèves / Les petites infos de l'industrie des arts graphiques - 22 octobre 2018

Les petites infos de la semaine.

Entendu sur France Inter : le paradoxe de l’emballage

Qu’achetons-nous lorsque nous achetons des produits emballés ? Les produits eux-mêmes, ou leurs emballages ? C’est la petite question philosophique posée sur France Inter par Thibaut de Saint-Maurice dans une chronique intitulée "le paradoxe de l’emballage". "Au supermarché on achète des produits que l’on ne voit pas", explique le journaliste. "Si je ne vois pas toujours ce que j’achète, je sais pourtant ce que j’achète. Puisqu’avec l’emballage c’est marqué dessus et il y a de belles images !" C’est à ce moment que nous passons dans l’hyperréalité d’après cette chronique. Lorsque nous ne consommons plus seulement des choses mais aussi leur apparence, leur imitation. "Voilà donc ce paradoxe de l’emballage qui fait disparaître le produit qu’il emballe pour mieux en faire réapparaître le simulacre."

Des yeux dans nos emballages ?

L’eye-tracking (analyse des regards des personnes) peut mesurer l’impact des emballages sur les consommateurs. On peut par exemple réaliser des tests avant la production d’emballages en grande série afin de vérifier qu’ils arrivent à capter l’attention visuelle des clients. Tobii Pro Insight est spécialisé dans l’eye tracking et l’analyse des consommateurs. L’entreprise vient de signer un partenariat avec le papetier suédois Iggesund Paperboard pour mettre l’eye-tracking au service de la conception des emballages.

L’imprimerie Peau fait du kart pour une bonne cause

L’imprimerie Peau a participé fin septembre aux 24 heures Open kart du Mans et s’est mobilisé pour une fraterie touchée par la leucémie. L’imprimerie est partenaire de l’association "Tout le monde contre le cancer" qui avait invité un jeune garçon en traitement pour une leucémie à faire des tours de pistes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...