Interview En investissant dans le façonnage, l'imprimerie Sipap-Oudin gagne en autonomie

Autonomie, facilité de mise en oeuvre, matériel très opérationnel pour les petites et moyennes séries.

Le

L’imprimerie Sipap-Oudin a investi dans un nouveau système de brochage Duplo, le DBM-600 + 1 tour. Interview de Frédéric Terny, co-directeur de l’entreprise avec Frédéric Discepoli.

Quand avez-vous réalisé cet investissement ?

En mai 2018, nous avons acheté 2 systèmes de brochage Duplo, un pour l’imprimerie Sipap-Oudin à Poitiers, et l’autre pour Graphic Rivière, notre site de Avoine (37).

Pour quel motif avez-vous fait cet investissement ?

Il nous faut gagner en autonomie notamment en matière de façonnage. En investissant simultanément sur cette assembleuse et une encarteuse Heidelberg 7 postes + margeur raineur, nous gagnons considérablement en autonomie.

Par ailleurs l’avantage de cette Duplo 600i est qu’elle est capable de façonner y compris des brochures à l’italienne, c’est une machine très polyvalente et dont l’usage est très rapidement appréhendé par tous les opérateurs. Au total, cela représente plus de 450 000 € d’investissement sur les deux entités.

Quelles sont les spécificités de ce système de brochage ?

Ses points forts sont une mise en œuvre rapide et simplifiée abordable y compris le cas échéant par du personnel intérimaire parfois peu qualifié sur le matériel de façonnage. La capacité à façonner des brochures à l’italienne fut aussi importante dans notre choix d’investissement de ce matériel Duplo.

Quel avantage en tirez-vous ?

Autonomie, facilité de mise en œuvre, matériel très opérationnel pour les petites et moyennes séries. Après plus de 6 mois d’exploitation sur nos 2 sites nous nous félicitons de notre choix d’investissement. De fait, nous nous interrogeons sur l’achat d’une tour supplémentaire permettant d’accroitre le nombre de pages par brochure… Le Tandem encarteuse Heidelberg pour les très gros volumes associée à une Duplo 600i est un duo gagnant dans un atelier d’imprimerie.

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

L’alliance en 2015 de Sipap à Poitiers (86), et de Graphic Rivière à côté de Chinon (37) dirigée par Franck André, nous permet de répondre à un panel de productions conséquentes avec des matériels récents tant en impression qu’en façonnage avec toujours en ligne de mire une politique RSE volontaire, pragmatique et innovante…. Le réseau Impriclub est passé par là. En 2018, nous progressons tant en chiffre d’affaires qu’en rentabilité, ce qui nous conforte dans nos choix.

Quelle est votre actualité ?

En 2019, nous poursuivrons notre politique d’investissement, mais plus vraisemblablement en accroissant notre capacité en impression numérique

Quelques chiffres ?

60 salariés, toutes entreprises confondues, pour plus de 8 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Un commentaire sur l’évolution du marché ?

Comme beaucoup de nos confrères et amis membres d’Impriclub, nous avons connu un exercice 2017 plutôt enjoué et le début de 2018 était prometteur jusqu’à avril inclus, puis morne plaine. Il nous aura fallu attendre le dernier quadrimestre de 2018 pour retrouver une activité soutenue, voire très soutenue en novembre et décembre, nous sommes donc confiants pour 2018… !

 

L’imprimerie Sipap-Oudin, dirigée par Frédérick Terny et Frédéric Discepoli, est née de la fusion de trois imprimeries, Bedi fondée en 1982, Sipap, fondée en 1880 et Oudin, qui trouve ses racines historiques à Poitiers dès 1516, l’une des plus anciennes entreprises de la Vienne.

Plus d'infos sur la société Bedi Sipap
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Bedi Sipap dans le classement de l'imprimerie
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO