Des gilets jaunes bloquent une imprimerie du groupe Ouest France

Une imprimerie du journal Ouest France a été bloquée dans la nuit de mercredi à jeudi, empêchant la diffusion des journaux ce jeudi 27 décembre.

Une partie des journaux du groupe Sipa Ouest-France n’a pu être distribuée ce jeudi 27 décembre. En cause, le blocage de l’imprimerie du groupe dans la nuit de mercredi à jeudi par une vingtaine de personnes se réclamant du mouvement des gilets jaunes, indique le quotidien Ouest France.

« Mécontents de la couverture du mouvement par nos titres, déplorant que certains “gilets jaunes” aient pu être taxés d’antisémitisme suite aux incidents survenus le week-end dernier à Paris, ces manifestants ont empêché la sortie des camions de livraison », rapporte le journal.

Au total, ce sont 180 000 exemplaires de Ouest-France (éditions de Vendée et de Loire-Atlantique), de Presse Océan et du Courrier de l’Ouest (édition des Deux-Sèvres) qui, bien qu’imprimés, n’ont pu sortir du site et être diffusés. Seuls quelques milliers d’exemplaires ont pu être diffusés, précise Ouest France dans un communiqué publié sur son site internet.

Capture d'écran du groupe Facebook Challans en Jaune 

La direction du groupe a condamné « une action inédite qui porte gravement atteinte à la liberté de la presse et à la démocratie », tout en précisant qu’elle « a d’ores et déjà mandaté son avocat pour déposer plainte ».

C’est la première fois depuis le début du mouvement des gilets jaunes que les journaux du groupe sont visés. Les éditions concernées par ce blocage ont pris la décision de mettre en ligne leurs contenus gratuitement sur les sites internet du groupe Ouest-France.

Fin novembre c’était l’imprimerie du timbre, installée à Boulazac, près de Périgueux, qui avait été bloquée par des gilets jaunes. L’usine avait été visée symboliquement, car appartenant au groupe La Poste.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...