Stora Enso se désengage de ses activités forestières en Finlande et aux Etats-Unis

Les grands du papier commenceraient-ils à "fondre" ? Stora Enso, numéro deux mondial du papier, veut vendre quelque 730 000 hectares de forêt finlandaises et américaines. Pour une valeur supérieur à 500 millions d'euros.

La course aux points de rentabilité continue comme elle peut au sein du club très fermé des géants du papier mondial. Lestrouvailles sont parfois étonnantes quand on dit appartenir à une filière - la filière bois - où il peut être stratégique de maîtriser sa matière première. En fait, on commence à assister au "retour en arrière" : après des décennies d'efforts d'intégration, commencent celles du désengagement progressif et plus massif des activités les moins rentables. Pas question de toucher à la Suède Stora Enso possède et gère actuellement pour 2,5 milliards d'euros, en valeur de marché, de bois sur pied dans ses forêts de Finlande, de Suède et des Etats-Unis. Le groupe possède également des forêts au Canada et au Portugal. La décision que vient de prendre le conseil d'administration de Stora Enso concerne uniquement la Finlande et les Etats-Unis. Les propriétés de Stora en Suède totalisent 1,9 million d'hectares, soit un quart des besoins du groupe sur place. C'est pourquoi, il n'est pas prévu d'y toucher. Il n'est pas question non plus, pour Stora Enso, de réduire ou de rendre plus difficile l'accès aux ressources forestières dont le groupe a impérativement besoin pour alimenter ses usines de pâtes. Mais les forêts que Stora Enso possède en Finlande lui permettent de faire face à seulement 6 % de ses besoins sur place. De même, Stora Enso North America subvient à seulement 10 % de ses besoins. En Finlande, une société - relais... Comment la transaction se passera-t-elle ? En Finlande, les actifs de 600 000 hectares de forêts seront transférés, d'ici deux mois, dans une nouvelle société, créée pour la circonstance : Tornator Oy. Stora Enso conservera une minorité au capital de cette société dont il mettra la majorité des actions sur le marché à la fin de l'année. Au cours actuel de 800 à 1 000 euros l'hectare, le numéro un mondial du papier compte réaliser une plus-value de 500 millions d'euros environ. Tornator emploiera une cinquantaine de personnes auxquels s'ajouteront 180 forestiers actuellement employés par Stora Enso. Tornator fournira 1,5 million de mètres cubes de bois, chaque année, aux usines de Stora Enso. Aux Etats-Unis, cession à des investisseurs Stora Enso North America va mettre sur le marché quelque 130 000 hectares de ses forêts du Wisconsin, du Michigan et du Minnesota. La volonté du groupe est de céder pour 100 millions d'euros d'actifs directement à des investisseurs et d'y parvenir avant la fin de l'année. Ces transactions n'affecteront en rien l'approvisionnement en bois de toutes les usines de Stora Enso aux Etats-Unis.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...