La production de documents sur plusieurs copieurs numériques

Depuis six mois, Ricoh France propose la solution de management automatisé Cockpit JTX de la société tourangelle DMS, couplée à ses copieurs numériques. Un premier site français - la CPAM de Chartres - en a déjà été équipé.

On nous communique Document Média Système (DMS) distribue en France les logiciels dots, solutions professionnelles pour le management automatisé de l’impression numérique. Une de ces solutions – dots Cockpit JTX Enterprise – propose en standard une licence opérateur et 250 licences clients. Elle permet, entre autres fonctionnalités avancées, de scanner des documents et de les intégrer directement dans le flux de travail du logiciel, ou encore de transmettre au serveur des documents électroniques provenant d’environnements hétérogènes (UNIX, Macintosh, …), etc. Une telle offre ne pouvait qu’intéresser le constructeur Ricoh France qui, à travers ce partenariat, peut ainsi proposer à ses clients – les centres de reprographie de documents (CRD) ou les centres d’imprimerie intégrés des administrations et des grands comptes - les fonctionnalités suivantes : Pour la partie “client” : le bon de travail électronique. Il indique le nombre d’exemplaires, la date de livraison et les coordonnées de facturation du travail d’édition, toutes données automatiquement attachées aux données d’impression. Pour la partie " centre de production ", la possibilité de préparer les éditions et de gérer l’ensemble du parc matériel du centre de reprographie à travers une interface unique. Optimisation des machines et réduction des coûts d’impression L’offre " dots " est une solution particulièrement intéressante pour les clients de Ricoh France qui réalisent une production centralisée sur les matériels à " hauts volumes ", car elle permet d’optimiser leur exploitation. La charge d’impression est répartie le plus efficacement possible sur plusieurs systèmes, même hétérogènes (pilotage d’une machine couleur et d’une machine noir et blanc en même temps, pilotage de deux machines noir et blanc de 100 pages par minute, etc..). Cette utilisation optimisée des impressions centralisées diminue en contrepartie l’utilisation des imprimantes de bureau. En effet, la convivialité et la simplicité de l’outil " dots " font que tous les utilisateurs connectés envoient rapidement et facilement leurs travaux d’impression au centre de production. Les coûts importants liés aux imprimantes de bureau sont diminués de fait. D’autre part, le professionnalisme d’une telle solution mobilise et motive les utilisateurs qui ont la satisfaction de réaliser des documents de grande qualité dans un environnement véritablement opérationnel (fin des files d’attente ennuyeuses, etc.).
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...