L'imprimerie hélio Valrotalys (59) tire le rideau

Valrotalys en 2016

Triste nouvelle et grosse surprise pour les salariés.

L'imprimerie hélio Valrotalys a été placée mardi 8 janvier dernier en liquidation judiciaire sans poursuite d'activité par le tribunal de Commerce de Dunkerque.

Située à Nieppe dans le Nord, l'imprimerie avait connu de nombreux redressements judiciaires. Baptisée Roto Alba France, l'entreprise avait été arrêtée plus de trois ans malgré son rachat par l'Italien Guido Veneziani Editore.
Puis en 2016, son nouveau propriétaire, Jean Valli avait réussi à remettre l'imprimerie en marche. 
En 2017, l'imprimerie réalise 6,5 millions d'euros de chiffre d'affaires mais un résultat net de - 1,2 million.
En novembre 2018, un nouveau président avait été nommé à la tête de Valrotalys, Franck Parfentieff, qui succède à Jean Valli.

25 salariés licenciés

Aujourd'hui, plus personne ne travaille dans l'usine. Les 25 salariés ont été licenciés.
Un ex-salarié nous a confié qu'ils ne s'attendaient absolument pas à la fermeture de l'imprimerie hélio. "Nous avons reçu un mail de notre président trois jours avant pour nous dire qu'il avait déposé un dossier de procédure collective. Nous savions que nous avions des difficultés sur le chiffre d'affaires 2019, parce que nous avons perdu un client. Mais nous étions en attente de prise de commande de nos partenaires. Nous ne pensions pas que nous allions déposer le bilan."

Franck Parfentieff nous a dit accepter la décision du tribunal et n'a pas souhaité donner plus de précisions.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Nord
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise