Brèves / L'actualité insolite de l'emballage

Une enseigne de supermarché qui vend des emballages vides, la méthode discutable d'une université pour déstresser les étudiants en période d'examens, une polémique en Russie à cause d'une boîte d'oeufs... Des nouvelles insolites de l'emballage.

Pour la Saint-Valentin, offrez un emballage vide

Acheter et offrir "rien" pour la Saint-Valentin, c’est ce que propose l’enseigne britannique Poundland. Ce cadeau baptisé "Nothing" et vendu au prix de 1 livre consiste en un emballage plastique vide en forme de coeur. Il est destiné aux personnes qui souhaitent ne rien offrir pour la fête des amoureux.

Un cadeau qui énerve

Poundland est une chaine de magasins à prix uniques, "Tout à 1 livre sterling", qui voulait faire une vente "amusante". Ce qui consterne les associations qui luutent contre le suremballage et la pollution liée au plastique.

Sian Sutherland, de "A Plastic Planet", a déclaré : "Ce produit est conçu pour aller directement à la poubelle, mais durera 500 ans", rapporte la BBC.

Pourquoi pas la prochaine fois, offrir un cœur en papier ?

Des emballages anti-stress

Dans la même tendance, l’université de Bristol a offert à ses étudiants de première année des emballages à bulle pour déstresser avant les examens, relate le journal britannique Metro. Les étudiants pouvaient percer quelques bulles toutes les quatre heures pour soulager leurs tensions. Une initiative non respectueuse de l’environnement, se sont plaints des étudiants.

Polémique autour d’une boîte d’œufs en Russie

Une polémique a éclaté en Russie suite à la publication d’une photo d’une boite d’oeufs sur les réseaux sociaux.

"Prise dans un supermarché de Moscou, l’image publiée le 10 janvier sur Twitter par Ramil Harrisov, d’une boîte calibrée pour contenir neuf œufs, au lieu de dix ou douze habituellement, a enflammé le pays", rapporte Le Monde.

L’image est devenue le symbole de la montée des prix. Le journal qui a vérifié auprès de l’organisme officiel des statistiques Rorta, rapporte que le prix des œufs a bien augmenté de 25,9 % par rapport à l’année précédente, conséquence de la hausse de la TVA.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...