Deux presses Sapphire EVO déjà vendues à des imprimeurs d'emballages

À peine huit mois après son lancement, la Sapphire EVO de Kodak et Uteco a déjà séduit deux imprimeurs.

Deux presses Sapphire EVO ont déjà été vendues. Le constructeur italien Uteco a lancé cette solution numérique Sapphire EVO qui utilise la technologie Kodak Ultrastream en juin 2018 (lire Kodak lance avec Uteco la presse Sapphire EVO pour étiquette et emballage souple).

La Sapphire EVO s'adresse au marché des étiquettes et des emballages souples et doit concurrencer l'offset en termes de rapidité et de qualité en ajoutant la polyvalence du numérique. De 650 mm de laize, la presse Sapphire EVO 4 couleurs est destinée à l'impression d'étiquettes et d'emballages souples et utilise des encres à base d'eau. Elle gère de nombreux films souples et papiers d'emballage grâce à un apprêt appliqué en ligne par flexo et atteint 300 m/min.

Une première presse a été vendue à l'imprimeur et convertisseur italien Nuova Erreplast pour le secteur industriel, mode et alimentaire. Orienté flexo, il souhaite, avec cette presse, ajouter l'impression numérique pour s'adapter aux tirages plus courts et développer de nouvelles applications.

Kodak a annoncé début février la vente d'une deuxième presse. Elle sera installée chez l'imprimeur japonais Kinyosha spécialisé dans les emballages pour le marché du divertissement.

Aldo Perretti, CEO du groupe Uteco, commente : "Le choix de cette presse rotative hybrique numérique démontre la valeur ajoutée de l'impression numérique avec des encres aqueuses sur supports flexibles, dans un large éventail d'applications telles que l'emballage alimentaire et les produits d'hygiène, comme les couches. Les clients ont parfaitement compris que la fusion des expertises Uteco et Kodak a décuplé les possibilités offertes."

Une autre presse est déjà installée au centre de Kodak situé à Dayton, dans l'Ohio, aux États-Unis.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...