DS Smith investit massivement pour répondre à la forte demande en carton ondulé

Le carton est de plus en plus utilisé comme matériau d'emballage. DS Smith investit 15 millions d'euros dans deux usines belges.

Forte demande d’emballages en carton pour le commerce électronique

Le groupe britannique d’emballages en carton DS Smith continue d’investir massivement en Europe. Après le rachat de l’Espagnol Europac pour 1,9 milliard d’euros, DS Smith annonce qu’il investit 15 millions d’euros en Belgique, dans ses usines flamandes de Gand et Buggenhout.

Cet investissement répond à la demande très forte du secteur du commerce électronique. Les deux sites belges représentent chaque semaine 8 millions de colis ; boîtes en carton et autres emballages en carton ondulé.

Il y a une augmentation de la demande en emballages complexes, explique l’industriel. Les emballages doivent être plus durables et plus "intelligents". L’entreprise cherche par exemple à réduire les espaces vides dans les emballages.

Augmenter la capacité de production, créer des emplois et réduire les émissions de C02

Dans l’usine de Gand, qui compte aujourd’hui 150 salariés, le fabricant veut augmenter sa capacité de production de 50 % grâce à l’acquisition d’une nouvelle machine pour le carton ondulé. Des recrutements vont également avoir lieu pour renforcer l’équipe de production.

La modernisation des lignes de production répond également à un enjeu de durabilité. Le fabricant s’est engagé à réduire ses émissions de CO2 de 30 % d’ici 2020 et à recycler davantage le carton ondulé.

DS Smith est présent dans 37 pays avec 28 500 salariés. Le groupe qui a réalisé un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros lors de l’exercice 2016/17 est l’un des principaux fournisseurs d’emballages en Europe pour le géant américain du commerce en ligne Amazon.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...