Négociations sur les salaires dans le secteur de la reliure-brochure-dorure

Les organisations syndicales demandent, à minima, une augmentation de 1,6 % au 1er juillet 2019.

Des négociations sont en cours entre les organisations syndicales et patronales pour une hausse des salaires dans le secteur de la reliure-brochure-dorure (RBD).

Une réunion de la commission paritaire (égale représentation des intérêts entre syndicat et patronat) s’est déroulée le 29 janvier afin de déterminer la politique salariale de l’année 2019 dans le secteur de la reliure-brochure-dorure.

Comme le rappelle la Filpac-CGT : « Les entreprises de la reliure-brochure-dorure relèvent de la Convention collective de l’Imprimerie de Labeur mais avec des avenants spécifiques principalement pour la classification des emplois et donc avec une grille de salaires afférente à cette classification, ainsi que des dispositions particulières, principalement sur la prime annuelle et sur des absences pour les mères de famille. » 

Vers une augmentation des salaires de 1,6 % ?

Les organisations syndicales demandent, à minima, une augmentation de 1,6 % au 1er juillet 2019 (tenant compte ainsi des délais d’extension prévisibles). La délégation patronale a, quant à elle, souhaité consulter à nouveau leurs mandants avant d’acter une telle revalorisation, rapporte la Filpac-CGT.

« L’UNIIC a fait part de son accord pour les 1,6 % mais ne souhaite pas avoir — sur la politique salariale de branche — une position divergente de celle du GMI qui s’est montré plus réticent. Une réponse sous huit jours sera transmise aux organisations de salariés et, si acceptation des 1,6 %, un accord serait rédigé avec les nouveaux minima actualisés. »

À l’entrée de la réunion, la position patronale était de 1 % au 1er juillet.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...