DS Smith abandonne le plastique

© DS Smith

Il vend sa division Plastics, qui compte trois usines en France, pour 585 millions de dollars.

Le groupe britannique DS Smith annonce la conclusion d'un accord de vente de sa division Plastics à la société de capital-investissement basée aux Etats-Unis Olympus Partners pour 585 millions de dollars (environ 521 millions d'euros). C'est 9,9 fois l'EBITDA de 12 mois (fin au 31 octobre 2018), note DS Smith.

La division dédiée aux plastiques comprend les activités des emballages souples, des emballages rigides et des produits en mousse. Elle compte plus de 25 sites répartis dans plus de 12 pays en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et en Asie Australe.

En France, elle exploite trois sites dédiés aux solutions en plastiques extrudées ondulées pour le marché des emballages rigides : à La Chevroliere dans la Loire Atlantique, le site de Wormhout dans le Nord et l'usine de Kaysersberg dans le Haut-Rhin.

Cette division représente, sur les six premiers mois de l'exercice 2018 (fin au 31 octobre 2018), un chiffre d'affaires de 182 millions de livres sterlings soit 212 millions d'euros sur le chiffre d'affaires sur six mois du groupe de 3,2 milliards de livres sterlings (3,79 milliards d'euros).

Cette opération renforce la position du groupe sur le marché des "emballages durables et accélère le programme de désendettement", indique le pdg de DS Smith, Miles Roberts dans un communiqué.

Elle fait suite au rachat en janvier de l'Espagnol Europac, spécialisé dans le carton (lire Europac fait partie du groupe DS Smith).

La vente de la division Plastics DS Smith devrait être effective au cours du second semestre 2019.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...